International
URL courte
Situation en mer de Chine méridionale (80)
14551
S'abonner

La marine US continuera à mener des opérations en mer de Chine méridionale.

Le marine américaine continuera de conduire des opérations en mer de Chine méridionale conformément au droit international, a déclaré le chef d'état-major américain l'amiral John Richardson lors de sa visite sur la base navale chinoise.

"La marine US continuera de mener des opérations de routine et en toute légalité partout dans le monde, y compris en mer de Chine méridionale, afin de protéger les droits, les libertés, l'utilisation des espaces maritime et aérien garantis à tous. Cela ne changera pas", a déclaré Richardson cité par l'agence Reuters.

L'amiral a toutefois déclaré qu'il allait constamment évaluer son soutien, basé sur une interaction sécuritaire, professionnelle et à long terme en mer.

"Dans ce domaine on doit nous juger non seulement par nos paroles mais par nos actes", a-t-il ajouté.

Le litige territorial opposant la Chine et d'autres Etats d'Asie se poursuit depuis plusieurs années. Des revendications sur certains territoires situés en mer de Chine méridionale, notamment les îles Paracels et les îles Spratleys riches en hydrocarbures, ont été émises par la Chine, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, Brunei et la Malaisie.

Auparavant le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a exprimé l'espoir que les Etats-Unis respectent leurs engagements de ne pas intervenir dans le litige. Cependant, des navires de guerre et des avions américains violent régulièrement l'espace maritime et aérien dans la région des îles disputées prétextant la liberté de navigation.

Dossier:
Situation en mer de Chine méridionale (80)

Lire aussi:

Pékin envisage une zone aérienne d'identification en mer de Chine méridionale
Conflit en mer de Chine: les investisseurs s’intéressent au secteur de la défense
Mer de Chine méridionale: l'Australie exhorte la Chine à céder
Mer de Chine méridionale: Pékin hausse le ton face à Washington
Tags:
Mer de Chine méridionale, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook