International
URL courte
134
S'abonner

La commission sur les droits de l'homme du parlement britannique a recommandé aux autorités de passer en revue leur stratégie de prévention de l'extrémisme.

Selon les experts de la commission, des "liens fiables" entre les autorités et la communauté musulmane sont l’atout "le plus précieux" dans la lutte antiterroriste. Ils constatent que toute restriction concernant les positions religieuses conservatrices risque d'entraîner une discrimination des musulmans.

"Nous devons contrer toute tentative de saper les relations entre les autorités et la communauté musulmane, car cela risquerait d'entraver notre lutte contre le terrorisme", indique la commission.

Toujours d'après elle, les autorités doivent accorder la priorité à la lutte contre "l'extrémisme qui provoque la violence" au lieu de réprimer les opinions que ne partage pas le gouvernement.

Les experts proposent également d'obliger les chefs des établissements d'enseignement supérieur britanniques à interdire la manifestation d'opinions extrémistes.

Lire aussi:

Le Royaume-Uni ne veut plus de migrants après le Brexit
Un simple test d'ADN suffirait-il à faire tomber l'extrémisme?
Sommet du G7: l'éducation, le dialogue et l'égalité pour lutter contre l'extrémisme
Tags:
communauté musulmane, stratégie, extrémisme, musulmans, terrorisme, parlement britannique, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook