Ecoutez Radio Sputnik
    Sous-marin nucléaire du projet 955 Boreï Alexandre Nevski

    "Un nom qui en dit long": les noms de sous-marins russes font peur à l'Occident

    © Photo. Chantiers navals Sevmach
    International
    URL courte
    Nouvelles armes russes (136)
    1101258

    Selon des médias occidentaux, baptiser les sous-marins en l'honneur de saints ou de grands héros nationaux est signe d'impérialisme et de "nationalisme agressif" quand il s'agit de la Russie.

    Saint Georges, Alexandre Nevski, Alexandre III… Les noms de ces sous-marins nucléaires russes baptisés en l'honneur de saints, de grands princes et d'empereurs témoigneraient des projets agressifs du président russe Vladimir Poutine voire de son intention de rétablir l'URSS, affirme la chaîne américaine Fox News.

    Le prince Alexandre Nevski (mosaïque au Kremlin de Moscou)
    © Sputnik . Vladimir Viatkine
    Le prince Alexandre Nevski (mosaïque au Kremlin de Moscou)

    D'après cette dernière, l'amour des sous-mariniers russes pour les grands hommes de l'histoire de leur pays paraît louche.

    La Marine russe a notamment rendu hommage à Saint Georges, le saint patron de la Russie, ainsi qu'à Iouri Dolgorouki, un grand prince de la Rus de Kiev au XIe siècle et fondateur de Moscou, à Vladimir Monomaque, le grand prince qui a renforcé la Rus de Kiev au XIe siècle et a été canonisé, à Dmitri Donskoï, un grand prince de Moscou au XIVe siècle lui aussi canonisé par l'Eglise orthodoxe russe, au prince Vladimir le Grand de la Rus de Kiev (Xe siècle), ou encore à Alexandre Nevski, un grand prince de la principauté de Vladimir au XIIIe siècle et saint de l'Eglise orthodoxe russe. 

    Le prince Dmitri Donskoï
    © Sputnik . V.Kataïev
    Le prince Dmitri Donskoï

    Ces princes sont considérés à juste titre d'unificateurs des terres russes, rappelle la chaîne américaine.

    Qu'y a-t-il donc d'étrange dans la manière de baptiser des matériels de guerre en l'honneur de héros qui ont défait des envahisseurs étrangers ou ont contribué au renforcement de l'Etat? Mais pour certains médias occidentaux, cela ne fait que confirmer que la politique extérieure russe repose "sur un nationalisme agressif".

    "Le président russe Vladimir Poutine a qualifié l'effondrement de l'URSS de plus grande catastrophe géopolitique du XXe siècle", rappelle Fox News. 

    Le nom d'un sous-marin nucléaire russe, Alexandre III, suscite le plus de soupçons chez le média américain. D'après Fox News, le règne de l'empereur Alexandre III (1881-1894), qui a notamment œuvré pour le rapprochement de la Russie avec la France, n'avait rien de remarquable. La chaîne affirme que c'est la sympathie de Vladimir Poutine pour cet empereur, défenseur des valeurs traditionnelles, qui est la raison principale pour nommer un submersible en son honneur.

    L'empereur Alexandre III de Russie
    © Sputnik .
    L'empereur Alexandre III de Russie

    Le fait que les Russes ont baptisé leurs sous-marins nucléaires en l'honneur de héros célèbres permet donc à certains médias d'affirmer que Moscou aurait l'intention de récupérer par la force les terres perdues après la chute de l'Union soviétique!

    C'est ainsi que va la propagande…

    Dossier:
    Nouvelles armes russes (136)

    Lire aussi:

    La Marine US impressionnée par les sous-marins russes
    Vladimir Monomaque
    Visages de l’histoire russe: Alexandre Nevski
    Le prince Vladimir Ier
    Le prince Iouri Dolgorouki, fondateur de Moscou
    Tags:
    armements, propagande antirusse, sous-marin nucléaire, Empereur Alexandre III (sous-marin), Prince Vladimir (sous-marin), TK-208 Dmitri Donskoï (sous-marin), Vladimir Monomakh (sous-marin), K-535 Iouri Dolgorouki, K-550 Alexandre Nevski, Marine russe, Saint-Georges, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik