Ecoutez Radio Sputnik
    Ivanka Trump

    La robe de la fille de Trump s’invite dans la campagne présidentielle

    © AFP 2019 Jim WATSON
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    1253
    S'abonner

    Faire simultanément campagne pour son père et de la pub pour sa marque de vêtements, impossible, croyez-vous? La fille du candidat républicain à la présidentielle, Ivanka Trump, sait comment faire d’une pierre deux coups.

    Montée jeudi soir sur le podium de la convention républicaine pour vanter les mérites présidentiels de son père, sa fille Ivanka Trump a tenté de capitaliser son intervention en faisant de la publicité pour sa marque de vêtements.

    Vêtue d'une robe rose coquille d'œuf sans manches griffée Ivanka Trump Collection, la fille du candidat républicain à la Maison Blanche a présenté le milliardaire avant son discours d'investiture à Cleveland, dans l'Ohio (nord).

    Quelques heures plus tard, elle a tweeté un lien renvoyant vers la page des grands magasins Macy's proposant d'acheter une robe différente, mais similaire, de sa marque.

    "Achetez le style d'Ivanka lors de son discours" à la convention, écrit-elle en commentaire.

    "La robe fourreau sophistiquée d'Ivanka Trump se porte aussi bien pour des sorties que pour des événements professionnels", peut-on lire dans la description faite par le site de la robe vendue 138 dollars, en rupture de stock vendredi soir, indique l'AFP.

    Selon le magazine américain Fortune, quelques heures après la publication du tweet, la robe semblable à celle d'Ivanka a été complètement liquidée dans les magasins Macy's, ainsi que sur le site d'un autre détaillant — Nordstrom.

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Ce qu'il fallait retenir du discours d'investiture de Donald Trump
    Acclamé par son parti, Donald Trump accepte l'investiture républicaine
    Ce moment gênant où Trump s'est vu refuser un bisou...
    Tags:
    robe, Présidentielle américaine 2016, Ivanka Trump, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik