International
URL courte
Fusillade à Munich (31)
7128
S'abonner

La fusillade de Munich, dont le bilan s'élève à 10 morts et 27 blessés, "n'est pas liée" aux terroristes de Daech, affirme un chef de la police bavaroise.

La fusillade qui a fait neuf morts et 27 blessés à Munich le 22 juillet dernier n'est "aucunement liée" au groupe terroriste Etat islamique (Daech), a déclaré samedi Hubertus Andrae, chef de police de cette ville bavaroise au terme des perquisitions effectuées au domicile du tireur.

"Les perquisitions n'ont pas permis de trouver des liens entre le tireur et Daech", a indiqué le chef de police lors d'une conférence de presse.

Selon l'enquête, le tireur, "un Germano-Iranien" de 18 ans a utilisé un pistolet Glock qui s'était illégalement procuré. Il avait beaucoup de munitions au moment où il s'est donné la mort. La police estime qu'il a agi seul.

Le responsable a en outre ajouté que l'auteur de la fusillade, qui s'est suicidé après son crime, était suivi sur le plan psychiatrique.

Le nouveau bilan de la fusillade de Munich s'élève à 10 morts dont le tireur et à 27 blessés, a annoncé samedi M.Andrae. Il y a un adolescent de 13 ans parmi les dix blessés graves.

Cette fusillade survient quatre jours seulement après l'attaque commise à Wurzbourg, non loin de Munich, par un jeune demandeur d'asile qui a attaqué à la hache des passagers dans un train. Cinq personnes ont été blessées, dont deux grièvement. Daech a revendiqué l'attaque, la première que cette organisation djihadiste reconnaît en Allemagne.

Dossier:
Fusillade à Munich (31)

Lire aussi:

La police perquisitionne le domicile du tireur de Munich
L’attaque de Munich, un hommage à Breivik?
Un tireur de Munich s'est suicidé
Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Tags:
troubles psychiques, pistolet, enquête, fusillade, police, fusillade de Munich (juillet 2016), Etat islamique, Hubertus Andrae, Munich
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook