International
URL courte
1115
S'abonner

Les terroristes de Daech ont revendiqué l'attentat-suicide qui a fait 61 morts dans la capitale afghane.

Le groupe terroriste Etat islamique (Daech, EI) a revendiqué l'attentat-suicide qui a fait au moins 60 morts samedi à Kaboul, en Afghanistan.

Selon un nouveau bilan publié par la chaîne de télévision Tolo News, 61 personnes ont été tuées et 207 autres blessées dans l'explosion qui s'est produite au centre de Kaboul lors d'une manifestation de milliers de Hazaras, une minorité chiite.

Le bilan précédent faisait état de 31 morts et de 200 blessés.

Les autorités ont confirmé qu'il s'agissait d'un attentat-suicide.

Au total, il y avait trois kamikazes parmi les manifestants. Le deuxième n'a pas réussi à actionner sa bombe et le troisième a été tué par les forces de l'ordre.​

Le président afghan Ashraf Ghani a exprimé ses condoléances aux familles des victimes.

​ Les manifestants protestaient contre le tracé de la future ligne à haute tension internationale TUTAP qui ne passe pas par leur fief. Les Hazaras réclament que la ligne électrique TUTAP qui doit relier l'Afghanistan et le Pakistan au Turkménistan, en Asie centrale, passe par la province de Bamiyan, une région majoritairement hazara du centre du pays. La ligne devait initialement passer par Bamiyan, mais les autorités afghanes ont décidé en juin dernier d'en modifier le tracé et de la faire passer par le col de Salang, au nord de Kaboul. Selon le gouvernement, ce parcours plus court accélèrera la réalisation du projet et permettra d'économiser des millions de dollars.

Lire aussi:

Le nombre de victimes ne cesse de croître dans un Afghanistan laissé pour compte
En Afghanistan, un kamikaze taliban tue par mégarde 11 de ses camarades
Un journaliste US tué par des talibans en Afghanistan
Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
Tags:
attentat, victimes, Etat islamique, Kaboul, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook