International
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
2244
S'abonner

Neuf personnes ont été arrêtées sur l'île espagnole d'Ibiza, dans les Baléares, au cours d'une opération spéciale contre une organisation criminelle internationale.

Selon la police, les criminels exportaient des armes à l'aide de plusieurs sociétés immatriculées en Allemagne, en Suisse, en Belgique, en Pologne, en France et au Royaume-Uni avec des sièges sociaux situés dans des zones offshores.

Le dirigeant du groupe avait de vastes liens dans le monde entier. Par exemple, il a fourni 200.000 AK-47, des lance-grenades et mêmes des chars au Soudan du Sud par l'intermédiaire de ses sociétés en Pologne.

L'enquête a été ouverte en 2012, à l’époque la police avait identifié un homme qui habitait sur Ibiza dans une villa, qui avait plusieurs voitures et un passeport diplomatique mais cachait les sources de ses revenus. L'homme était toujours accompagné de gardes du corps.

Il se présentait toujours comme conseiller économique du premier ministre de la Guinée-Bissau. Il s'est trouvé que son passeport "délivré" par ce pays était nul. L'enquête a déterminé que cet homme était un ex-militaire et millionnaire polonais.

Le but de son groupe en Espagne était d'extorquer de l'argent aux entrepreneurs locaux. Ces derniers étaient menacés par des tiers sur ordre d'un citoyen néerlandais faisant partie du groupe. Un policier espagnol, qui fournissait des informations aux criminels, figure parmi les interpelés.


Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

Les policiers italiens invités à porter leurs armes 24 heures sur 24
Des armes volées dans une voiture du FBI
USA: l'éternel dilemme des armes à feu
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
Tags:
armements, arrestation, ventes, criminels, trafic d'armes, Ibiza, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook