Ecoutez Radio Sputnik
    Pierre Moscovici

    Bruxelles appelle Londres à accélérer le Brexit

    © East News. AP Photo/Yves Logghe
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    0 513
    S'abonner

    "Le plus tôt sera le mieux": telle est l’opinion du Commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

    Le gouvernement britannique doit lever au plus vite les incertitudes liées au Brexit, ce qui est dans l'intérêt de l'UE et de la Grande-Bretagne elle-même, a déclaré dimanche le Commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici.

    La majorité des Britanniques ont voté pour la sortie de l'UE lors du référendum du 23 juin. Le gouvernement affirme avoir besoin de plus de temps pour préparer le processus de sortie. Mais Bruxelles presse Londres et refuse de mener des pourparlers préalables.

    Au cours de leur première rencontre après le référendum, le ministre britannique des Finances Philip Hammond a réitéré que la Grande-Bretagne avait besoin de temps pour préparer les négociations, a indiqué M. Moscovici à l'issue d'une réunion des ministres des Finances et des chefs des banques centrales du G20. Cependant, "le plus tôt sera le mieux", estime-t-il.

    La Grande-Bretagne cessera d'être membre de l'Union européenne, mais elle restera un pays européen important qui doit avoir un partenariat stratégique avec l'UE dans l'économie comme dans la politique et la géopolitique, a souligné M. Moscovici.

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    A qui le tour? L'UE craint une épidémie d'"exits" après le Brexit
    Contre le Brexit? L’UE vous accueillera à bras ouverts
    Le Brexit met en péril les sanctions de l'UE contre la Russie
    Le "Brexit" bat le "porno" sur Google
    Tags:
    Union européenne (UE), Pierre Moscovici, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik