International
URL courte
Fusillade à Munich (31)
2114
S'abonner

L'auteur de la fusillade de Munich, qui a fait neuf morts et 35 blessés, avait acheté son pistolet sur le marché noir via Internet baptisé Darknet.

Selon le journal allemand Süddeutsche Zeitung, Darknet représente "un monde virtuel parallèle" dont on ne peut profiter que par un logiciel spécial. La personne désirant acheter un article doit savoir exactement où chercher ce dernier.

"Les criminels utilisent souvent Darknet pour faire du trafic d'armes, de drogue ou de porno infantile", écrit le journal.

Selon le président des investigations criminelles de Bavière Robert Heimberger, le pistolet Glock dont s’est servi le tireur venait de Slovaquie.

"Concernant l'origine du Glock-17, on peut vous annoncer qu'il (le tireur) l'avait acheté au marché noir par internet", a déclaré le responsable aux journalistes.

Selon lui, le numéro du pistolet indique qu'il provenait de Slovaquie, mais "ici, nos services techniques n’en sont qu’au début de l'enquête".

Un Germano-iranien de 18 ans a abattu neuf personnes dans un centre commercial de Munich le 22 juillet dernier, avant de se suicider. Sept ressortissants étrangers — trois Kosovars, trois Turcs et un Grec — font partie des personnes tuées vendredi. Selon l'enquête, la fusillade n'a pas de lien avec le djihadisme.

Dossier:
Fusillade à Munich (31)

Lire aussi:

Des zones d'ombre demeurent sur la fusillade de Munich
Le tireur de Munich a raté un examen juste avant l'attaque
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Tags:
pistolet, Robert Heimberger, Munich, Slovaquie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik