International
URL courte
La lutte contre Daech (229)
11657
S'abonner

La France doit lutter contre le groupe terroriste Etat islamique en coopération avec la Russie, l'Iran et le gouvernement de Bachar el-Assad, estime l'ex-premier ministre français François Fillon.

Selon lui, la lutte contre l'islam radical s'est transformée en "guerre mondiale" ce qui exige une concertation de toutes les forces en présence.

"Nous sommes entrés dans une forme de guerre mondiale qui s'étend de l'Asie du Sud-Est jusqu'à l'Afrique occidentale, en passant par tout le Proche-Orient. Une fois passée l'émotion, la tentation c'est de faire comme si on pouvait rentrer tranquillement chez soi en espérant qu'il n'y ait plus d'attentats. Sauf que l'État islamique – qui nous fait la guerre – ne connaît ni faiblesse ni trêve", a-t-il déclaré dans une interview accordée au Journal du dimanche.

Selon le politicien, les terroristes de l'Etat islamique ont déjà déstabilisé beaucoup de pays et visent l'Afrique occidentale. L'ex-premier ministre est convaincu que les bombardements aériens, des positions des islamistes en Syrie et en Irak, seraient une bonne solution pour la France mais en ce qui concerne l'opération terrestre, Paris "n'a pas les moyens de conduire une offensive au sol en Syrie".

M.Fillon estime que la seule solution est d'"appuyer toutes les forces qui sont en mesure de battre l'État islamique, c'est-à-dire le régime syrien, les Iraniens et les Russes, même si nous avons des raisons d'être en désaccord avec leur politique".


Dossier:
La lutte contre Daech (229)

Lire aussi:

Fillon: "En Syrie, Poutine a fait preuve d’un pragmatisme froid mais efficace"
François Fillon se prononce contre les sanctions anti-russes
Fillon: mettre fin à la stupide guerre froide Russie-Europe
Tags:
lutte, lutte antiterroriste, terrorisme, Etat islamique, François Fillon, Iran, Syrie, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik