International
URL courte
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
0 42
S'abonner

La compagnie aérienne Turkish Airlines a mis fin aux contrats de travail de 211 employés depuis la tentative de coup d'Etat en Turquie.

Selon le journal Sabah, parmi les licenciés figurent des sous-directeurs généraux de la société, des chefs de département, 15 pilotes, des agents de bord et d'autres employés.

Auparavant, la société avait également mis fin aux contrats de travail de plus de 100 employés. Dans tous les cas, le motif du licenciement était des liens présumés avec les organisateurs du coup d'Etat avorté dans le pays.

Turkish Airlines a refusé de commenter l'affaire.

Auparavant, il s'est avéré que plus de 58.000 soldats, policiers, juges, enseignants et fonctionnaires avaient été interpellés, limogés ou suspendus depuis le récent coup d'Etat militaire avorté. Selon le président Erdogan, le but de la répression est de "purger toutes les institutions de l'Etat".

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, un groupe de putschistes a entrepris une tentative de coup d'Etat en Turquie, qui a été réprimée par les autorités. Selon les données actualisées, abstraction faite des militaires, 246 civils ont été tués et plus de 2.000 autres blessés pendant le putsch dont les événements majeurs se sont déroulés à Istanbul et à Ankara.

Dossier:
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

Lire aussi:

La Turquie lance des mandats d'arrêt contre 42 journalistes
Un investisseur anonyme fait chuter le titre de Turkish Airlines
Après le putsch, la Turquie dissout la garde présidentielle
Tags:
pilote, licenciement, tentative de putsch en Turquie (2016), Turkish Airlines, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook