International
URL courte
7413
S'abonner

L'ex-chef du service spécial d'Israël, pays qui a une expérience considérable dans la lutte contre cette forme de terrorisme, met ses compétences à la disposition des Européens.

La lutte contre le terrorisme des solitaires auquel sont confrontés l'Europe et Israël ces derniers temps nécessite un renforcement du contrôle sur Internet, où ce mal se répand, a déclaré l'ex-chef du service spécial israélien Nativ Iakov Kedmi.

Selon les experts, la spontanéité et l'autosuffisance des terroristes qui n'ont pas de liens directs avec des groupes radicaux compliquent le traçage et la prévention de leurs attentats.

"On voit de plus en plus souvent remonter à la surface cette forme de terrorisme où la personne, s'inspirant de l'idéologie radicale, n'entre pas en contact avec des organisations, comme auparavant, ne suit pas une formation dans leurs rangs. Les médias, Internet permettent de faire tout cela de façon autonome. Il suffit simplement d'acheter des armes, des explosifs ou de se servir de ce que vous avez sous la main: un couteau, une hache, une voiture", indique M.Kedmi.

"La lutte contre eux (terroristes solitaires, ndlr) nécessite un contrôle plus efficace sur tous les moyens d'information. Le travail sur Internet, l'un des principaux moyens de communication et de lavage de cerveaux, doit être effectué à un niveau totalement différent en termes de législation, de technologies, d'analyse et de la capacité des services spéciaux et de la police à réagir rapidement", souligne l'expert israélien.

Ce sont principalement des terroristes solitaires qui sont responsables de la vague d'attaques arabes qui a frappé Israël depuis l'automne dernier, se soldant par 40 morts, et n'a commencé à s'apaiser que ces derniers mois. Il n'empêche que les autorités israéliennes accusent les Palestiniens, leurs groupes et leurs médias d'inciter les mouvements extrémistes, surtout parmi les jeunes.

"Ce problème n'est pas résolu, mais leur efficacité (des terroriste, nlr) a considérablement baissé. Nous maintenons et renforçons le contrôle sur tous les moyens de communication, de propagande et de formation des terroristes, ce qui apporte ses fruits", a conclu l'ex-dirigent du service spécial israélien.


Lire aussi:

Prêtre assassiné: les lieux de culte dans le collimateur de Daech
Prise d'otages et prêtre égorgé: la barbarie a encore frappé
Attentat d'Ansbach: Daech affirme que le kamikaze est l'un de ses "soldats"
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
armements, automobile, solitaires, hache, lutte antiterroriste, attentat, terrorisme, Europe, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook