Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump – Kremlin: les liaisons dangereuses?

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    38843

    Le candidat républicain Donald Trump s'est exprimé sur ses liens avec Moscou suite au scandale lié à la fuite des courriels du Parti démocrate aux Etats-Unis.

    Un scandale a éclaté autour de la publication par Wikileaks de 19.252 messages électroniques du Comité national du Parti démocrate des Etats-Unis. Ces courriels révèlent que, lors de la bataille des primaires, les instances dirigeantes des démocrates soutenaient ouvertement Hillary Clinton au détriment de l'autre candidat démocrate, Bernie Sanders, qui a finalement perdu.

    Les Etats-Unis prétendent que les agents du Kremlin, omniprésents et capables de tout, auraient pu se cacher derrière la fuite des courriels et des documents du serveur du Comité national du Parti démocrate des Etats-Unis.

    Qui plus est, toujours d'après les démocrates, les Russes auraient fait cela afin de soutenir le candidat républicain Donald Trump.

    Pourtant, Donald Trump vient de s'exprimer en personne au sujet de ces accusations, affirmant que le Parti démocrate cherchait ainsi à jeter de la poudre aux yeux afin de faire oublier son rôle malhonnête dans l'affaire.

    "Afin de tenter de détourner l'attention de cette catastrophe terrible et stupide avec WikiLeaks, les démocrates disent que, peut-être, la Russie et Trump s'en sont mêlés. C'est de la folie!", a commenté le candidat sur son compte Twitter.

    Trump a également nié le fait qu'il aurait pu avoir des intérêts financiers en Russie.

    "Je tiens à déclarer officiellement que je n'ai  aucun investissement en Russie", a-t-il assuré.

    Le Kremlin estime que ces accusations sont totalement absurdes, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

    La publication de ces courriels a conduit la présidente de la convention démocrate, Debbie Wasserman Schultz, à démissionner et provoqué la colère de nombreux partisans de Bernie Sanders qui s'estiment floués.

    Lire aussi:

    La reine Corruption: les relations secrètes au sein du Parti démocrate US révélées
    Selon Assange, Clinton accuse la Russie pour masquer un mal plus profond
    Une fuite de données aux USA? Bien sûr que la Russie est coupable!
    Tags:
    courriel, piratage, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik