Ecoutez Radio Sputnik
    Marion Marechal-Le Pen

    Marion Maréchal-Le Pen veut rejoindre la réserve opérationnelle

    © AFP 2018 ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
    International
    URL courte
    184610

    Les Le Pen n'ont jamais suivi les sentiers battus. Marion n'est pas une exception: elle a trouvé sa façon de réagir à la dernière attaque terroriste sur le sol français.

    Quelques heures après l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray au cours de laquelle le prêtre Jacques Hamel, 86 ans, a été égorgé, la députée Front national Marion Maréchal-Le Pen a fait une déclaration fracassante.

    Elle a annoncé sur son compte Twitter qu'elle avait l'intention de s'engager dans la réserve militaire. 

    Cependant, elle ne doit pas oublier, si elle met vraiment sa déclaration à exécution, qu'aux termes de la loi de programmation militaires pour 2014-2019 elle devra faire un mois de classes et pourra être mobilisée au moins 10 jours par année.

    Marine Le Pen, la tante de Marion et présidente du Front national, en évoquant cet ignoble attentat, a pointé comme responsables "les partis ayant gouverné la France depuis trente ans", visant la gauche et la droite.

    ​Elle a également publié un autre commentaire.

     

    Lire aussi:

    Daech revendique l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray
    Prise d'otages dans une église près de Rouen: le prêtre égorgé
    François Hollande se rend sur le lieu d'une prise d'otage près de Rouen
    Tags:
    réactions, réserve militaire, Attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, Jacques Hamel, Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik