Ecoutez Radio Sputnik
    Un supporter tenant le drapeau russe lors des Jeux olympiques

    Quand des médias occidentaux font tout pour que les Russes soient bannis des JO

    © AP Photo/ David J. Phillip, file
    International
    URL courte
    Les athlètes russes exclus des JO de Rio (58)
    82117858

    Certains médias occidentaux ont tout fait pour que le Comité international olympique (CIO) suspende l'intégralité de l'équipe russe des Jeux olympiques de 2016 à Rio.

    Le quotidien britannique The Times a par exemple envoyé une lettre au CIO exigeant d'interdire à toute l'équipe russe de participer aux Jeux. "Ce n'est pas un temps pour les demi-mesures", a insisté le journal.

    La lettre a été publiée avec la signature du journaliste sportif en chef du quotidien. C'est comme si un correspondant de politique étrangère envoyait une lettre à l'Onu en exigeant des sanctions contre un autre pays en raison de violations non prouvées par certains de ses citoyens.

    L'allemand Bild est allé encore plus loin en annonçant que si les athlètes russes étaient admis aux Jeux olympiques, le tabloïd qualifierait toutes leurs réalisations d'invalides et ne les inclurait pas dans le classement des médailles.

    Le journal britannique The Guardian a écrit dans un éditorial: "Rio n'est pas un endroit pour les escrocs". C'est tout à fait juste, mais le journal a également appelé à punir tous les athlètes russes "propres".

    Certains médias ont présenté la question comme déjà résolue. Le verdict du CIO n'était pas encore tombé lorsque le Daily Mail, citant une source bien informée, a publié un article sous le titre: "L'ensemble de l'équipe russe de 387 athlètes sera bannie des Jeux olympiques de Rio en guise de punition pour le programme de dopage soutenu par l'Etat".

    Le journal The Sun a publié le même matériau tout en ajoutant au titre les mots: "Bon débarras".

    Toutes ces éditions sont sans doute déçues par la décision du CIO de ne pas bannir l'ensemble de l'équipe russe et continueront à tenter de discréditer les athlètes russes.

    Par ailleurs, si ce scandale de dopage olympique concernait les athlètes américains, les journaux britanniques n'appelleraient sans doute pas à exclure tous les athlètes de ce pays des Jeux de Rio. Au contraire, les journalistes insisteraient sur une approche individuelle et exigeraient de ne pas punir les uns pour les péchés des autres.

    Dossier:
    Les athlètes russes exclus des JO de Rio (58)

    Lire aussi:

    Ban Ki-moon proclame la trêve olympique pour les JO de Rio
    La sélection olympique russe autorisée à participer aux JO de Rio
    Russie bannie des JO: un champion kényan dit "non"
    Wall Street Journal: les JO ont besoin de la Russie
    Tags:
    athlètes, JO 2016 de Rio de Janeiro, Bild, The Times, Daily Mail, The Guardian, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik