Ecoutez Radio Sputnik
    Statue de la Liberté

    Obama et Trump se disputent sur la grandeur de l'Amérique

    © Fotolia / olly
    International
    URL courte
    13180
    S'abonner

    Deux visions totalement opposées du même pays et de la situation dans le monde. Deux lignes irréconciliables. Entre le président des Etats-Unis et le candidat républicain le différend est profond.

    Le président américain Barack Obama et le candidat républicain à la présidentielle et milliardaire Donald Trump se sont disputés à propos de la notion de "grandeur" des Etats-Unis.

    "L'Amérique est déjà grande, l'Amérique est déjà forte", a martelé M.Obama lors de la Convention du parti démocratique à Philadelphie, dans une allusion au slogan du milliardaire qui promet de "rendre sa grandeur" à l'Amérique.

    "Et je vous le promets, notre force, notre grandeur ne dépendent pas de Donald Trump (…). Nous ne voulons pas d'un souverain", a-t-il ajouté, régulièrement interrompu par les applaudissements des délégués réunis dans la salle du Wells Fargo Center.

    Immédiatement après, le milliardaire a écrit sur son compte Twitter: "Notre pays ne semble plus être grand pour les millions de gens merveilleux qui vivent dans la pauvreté, la violence et le désespoir". Post qui a récolté 20.000 "J'aime" et a été partagé par 7.000  personnes en moins d'une heure.

    Auparavant, le président s'est disputé avec Trump sur bon nombre d'autres questions en déclarant que le parti républicain incitait les Américains à la haine et au mécontentement en véhiculant une image pessimiste des Etats-Unis où les gens étaient hostiles les uns envers les autres et se renfermaient sur eux-mêmes. Pour sa part, il dit regarder l'avenir avec optimisme et espère que l'élection de la candidate démocrate Clinton aidera à réaliser des scénarios optimistes.

    Ce qui fait se demander si le démocrate Obama, lors de sa présidence, a réussi à en réaliser au moins un…


    Lire aussi:

    Hillary Clinton n'est pas fraîche, selon Donald Trump
    Donald Trump Jr veut se présenter comme maire de New York
    "C'est leur propre faute", Trump démolit la France et l'Allemagne
    Tags:
    élection présidentielle, Présidentielle américaine 2016, Parti démocrate des Etats-Unis, Donald Trump, Hillary Clinton, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik