Ecoutez Radio Sputnik
    Abdel Malik Petitjean, un des participants à l'attaque dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray

    Attaque terroriste à Rouen: un renseignement étranger avait averti la France

    © AFP 2019 AMAQ NEWS AGENCY
    International
    URL courte
    Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)
    5226
    S'abonner

    Un des participants à l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray était connu des services secrets français depuis la fin juin, mais dans son dossier une photo manquait.

    La chaîne de télévision BFM TV rapporte que quelques jours avant l'attaque dans une église près de Rouen des services de renseignement étrangers ont averti leurs collègues français qu'un attentat était préparé sur le territoire de la France. 

    Selon la chaîne, un des agresseurs, Malik Petitjean, était connu des services secrets français depuis la fin de juin, mais ils ne disposaient pas de photo de lui. Quelques jours avant l'attaque, un renseignement étranger a averti la France qu'un homme inconnu préparait un attentat sur son territoire. Le message, sans donner le nom, renfermait une photo de Petitjean.

    Il a été également communiqué que Petitjean a fait son apparition sur une vidéo diffusée par Daech sur laquelle lui et un autre participant à l'attaque de l'église prêtaient allégeance au groupe terroriste. 

    Mardi matin, deux terroristes armés de couteau ont pris en otage cinq personnes dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (près de Rouen). La police est intervenue sur les lieux et a abattu les deux hommes. A l'intérieur de l'église le corps du prêtre Jacques Hamel a été découvert. Un homme blessé a été hospitalisé dans un état très grave. L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique. 


    Dossier:
    Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)

    Lire aussi:

    Prêtre égorgé: le deuxième tueur est identifié
    Daech égorge un prêtre: indignation et solidarité sur la Toile
    Prêtre assassiné: les lieux de culte dans le collimateur de Daech
    Prise d'otages et prêtre égorgé: la barbarie a encore frappé
    Tags:
    avertissement, services secrets, Attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, Jacques Hamel, Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik