Ecoutez Radio Sputnik
    Ces Ukrainiens qui appelaient à tuer des femmes et des enfants

    Ces Ukrainiens qui appelaient à tuer des femmes et des enfants

    © Flickr/ Kevin Doncaster
    International
    URL courte
    2134

    Des instructions datant de l'époque de la Seconde Guerre mondiale appelant les Ukrainiens à assassiner des femmes et des enfants polonais "en cas de nécessité" ont été découvertes en Pologne.

    Les documents en question ont été présentés par l'Institut de la mémoire nationale de Lublin (Pologne), annonce la ressource polonaise Dziennik Wschodni. 

    Selon l'édition, les documents se trouvaient dans un tube découvert en mars dernier lors d'une opération de déracinement d'arbres dans la ville de Khokhlov (voïvodie de Lublin). L'homme qui a trouvé le document l'a remis à la police, après quoi cette dernière l'a transféré à l'Institut.

    "Tout indique que les documents avaient appartenu à l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (ou UPA, une armée nationaliste de guérilla ukrainienne formée en octobre 1942, en Volhynie, ndlr)", apprend-on de Dziennik Wschodni.

    Parmi les documents découverts figurent des textes de propagande mettant notamment en relief la nécessité de "protéger la population locale ukrainienne contre les bandits polonais". Les archéologues ont également trouvé un morceau de tract qui appelait les Ukrainiens à tuer leurs maris ou femmes polonais.

    Auparavant, la Diète (parlement polonais) a adopté une loi proclamant le 11 juillet Journée nationale de commémoration des victimes du génocide des Polonais par les nationalistes ukrainiens en 1943-1945.


    Lire aussi:

    En Pologne, la chasse au trésor nazi continue
    Allemagne : un ancien médecin nazi d'Auschwitz jugé à 95 ans
    Scandale! "Mein Kampf" disponible dans les kiosques italiens
    Tags:
    documents, nationalistes, propagande, armée, Institut polonais de la mémoire nationale (IPN), UPA, Diète, Khokhlov, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik