Ecoutez Radio Sputnik
    groupe d'opposition

    Le chef du groupe "rebelle" qui a décapité le garçon de 12 ans éliminé

    © REUTERS / Alaa Khweled
    International
    URL courte
    801032
    S'abonner

    Le commandant de l'une des unités du groupe "Nour al-Din al-Zenki", groupe considéré comme faisant partie de l'opposition modérée et soutenu par les autorités américaines, a été supprimé par l'armée syrienne à Alep.

    C'est ce groupe qui a, la semaine dernière, décapité un Palestinien âgé de 12 ans accusé d'espionnage. L'exécution a été filmée. Dans la vidéo, des membres du groupe emmènent l'enfant dans une voiture, puis l'un d'entre eux coupe la tête du garçon avec un couteau sous les cris d'"Allah Akbar!"

    D'après la chaîne Al-Mayadeen citant ses propres sources, Omar Salkhu, chef de l'une des unités du groupe, a été tué le 28 juillet lors d'une attaque de l'armée syrienne sur les positions des militants dans le nord-est d'Alep.

    Selon le Nour al-Din al-Zenki, le garçon était un soldat de l'organisation Liwa al-Quds. Ce groupe inclut des Palestiniens expulsés des camps de réfugiés des islamistes. Aujourd'hui, les combattants de cette organisation se battent aux côtés des troupes gouvernementales.

    Le Nour al-Din al-Zenki lutte contre l'Etat islamique (EI, Daech) et a été considéré comme un groupe modéré et soutenu par les autorités américaines.

    Lire aussi:

    Syrie: Washington veut "une semaine d'accalmie" pour faire le tri dans l'opposition
    Garçon décapité en Syrie: le département d'Etat US cache mal sa honte
    Finalement, les USA n'ont pas très envie d'aider des décapiteurs d'enfants
    Tags:
    décapitation, armée gouvernementale syrienne, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik