Ecoutez Radio Sputnik
    Protestations contre les bases militaires US à Okinawa

    Les USA restitueront 4.000 ha des terres qu'ils occupent à Okinawa

    © AFP 2019 TORU YAMANAKA
    International
    URL courte
    2442
    S'abonner

    Sur fond des protestations massives provoquées par l'assassinat d'une jeune Japonaise par un marin américain, l'armée américaine a décidé de restituer 17% des terres qu'elle occupe sur l'île japonaise d'Okinawa, où sa présence est très mal vécue par les habitants.

    L'armée américaine restituera à l'Etat japonais 4.000 hectares de terres sous son contrôle, ce qui représente la plus importante rétrocession de territoire depuis le début de l'occupation de l'île par les Etats-Unis en 1972.

    "Nous respectons les sentiments des habitants d'Okinawa qui pensent que nous devons réduire notre présence", a déclaré le général Lawrence D. Nicholson, le commandant américain de l'île, dans un communiqué, cité par Reuters.

    Okinawa est une base stratégique de l'armée américaine en Asie. Elle abrite 30.000 militaires répartis dans plusieurs bases qui couvrent un cinquième de la superficie de l'île.

    Le ressentiment de la population locale à l'encontre de la présence militaire américaine a été alimenté récemment par l'arrestation d'un civil travaillant sur l'une des bases dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'une jeune Japonaise de 20 ans. Les participants des manifestations massives provoquées par le drame exigeaient que l'armée américaine quitte l'île.

    Le général Nicholson a décrété 30 jours de deuil après le meurtre et interdit temporairement aux Marines de boire de l'alcool hors de leur base.

    Après le viol d'une écolière japonaise par trois militaires américains en 1996, il avait été convenu entre Washington et Tokyo que l'armée américaine transférerait des troupes hors d'Okinawa ou déplacerait ses militaires dans les zones les moins peuplées de l'île. 

    Lire aussi:

    Japon: manifestation à Okinawa contre la présence militaire US
    Couvre-feu pour les soldats américains après un meurtre à Okinawa
    Meurtre d'une Japonaise: le gouverneur d'Okinawa veut rencontrer Obama
    Tags:
    bases américaines au Japon, États-Unis, Okinawa, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik