Ecoutez Radio Sputnik
    Famine en Afrique

    Les conflits mondiaux provoquent les crises alimentaires aiguës

    © Flickr/ EU Civil Protection and Humanitarian Aid
    International
    URL courte
    118
    S'abonner

    Les conflits mondiaux prolongés, qui touchent 17 pays, ont mis 56 millions de personnes en situation "de grave insécurité alimentaire". Cette information fait partie d'un communiqué conjoint de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

    Les deux organisations ont publié des rapports sur 17 pays, préparés pour le Conseil de sécurité de l'Onu. D'après ces rapports, le Yémen et la Syrie sont en tête de la liste des pays où l'insécurité alimentaire est la plus forte à cause de conflits prolongés.

    Au Yémen, 14 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population, sont à présent confrontées à une crise alimentaire ou d'urgence. En Syrie, 37% de la population a besoin d'aide alimentaire d'urgence, d'aliments ou de moyens de subsistance.

    La situation reste également tendue au Soudan du Sud, au Soudan, en République centrafricaine, en Colombie, au Burundi, en Haïti, en République démocratique du Congo, en Guinée-Bissau, en Côte d'ivoire, au Liberia, au Mali, en Somalie, au Liban, en Irak et en Afghanistan.

    José Graziano da Silva, directeur général de la FAO et Ertharin Cousin, directrice exécutive du PAM, ont précisé que les conflits sont une des causes de la famine, qui provoque à son tour l'instabilité et la violence.

    "Les conflits compromettent la sécurité alimentaire de façon multiple: en détruisant les cultures, le bétail et les infrastructures agricoles, en perturbant les marchés, en provoquant des déplacements de populations, en créant un climat de peur et d'incertitude pour les besoins à venir, en compromettant les ressources humaines et en contribuant à la propagation des maladies. Les conflits créent aussi des problèmes d'accès pour les gouvernements et les organisations humanitaires, qui souvent peinent à atteindre ceux qui sont dans le besoin" ont-ils précisé.

    Lire aussi:

    Les OGM au nom de la lutte contre la famine
    « Beaucoup de gens sont sur ​​le bord de la famine en Syrie » (ONU)
    Haïti menacé par la famine
    Tags:
    insécurité, guerre, conflit, famine, PAM (Programme alimentaire mondial), FAO, Yémen, Afghanistan, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik