Ecoutez Radio Sputnik
    Dans une région assiégée de la Syrie

    "Les crimes US ne sont pas couverts par les médias"

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    8956

    Pourquoi les médias occidentaux passent-t-ils sous silence les massacres perpétrés par la coalition menée par les Etats-Unis en Syrie?

    Les médias aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne ne sont pas indépendants: ils constituent une partie intégrante de l'élite politique à Washington et à Londres, leur tâche étant de formater l'opinion publique, estime Marcus Papadopoulos, rédacteur du magazine Politics First.

    La Syrie a lancé un appel à l'Onu, affirmant que 45 civils avaient été tués et 50 blessés dans des frappes aériennes américaines effectuées jeudi près de la ville de Manbij près d'Alep. Le commandement central américain Central Command (CENTCOM) a admis que les frappes aériennes avaient "peut-être fait des victimes civiles", mais n'a pas fourni de chiffres.

    La Grande-Bretagne et les Etats-Unis se posent en "phares de la civilisation, en protecteurs des droits de l'homme et de la démocratie". Les médias sont censés créer cette image, aussi n'est-il pas surprenant que les informations sur les massacres de civils par les forces armées américaines ne soient pas convenables pour eux.

    Selon lui, la Syrie ne pourra sans doute pas obtenir de l'Onu une condamnation officielle des frappes aériennes de la coalition américaine, car la Grande-Bretagne et les Etats-Unis mettront un veto sur une résolution en ce sens, estime M. Papadopoulos.

    "Nous vivons malheureusement dans un monde où les crimes du gouvernement américain ne sont pas relayés à l'audience occidentale", a indiqué l'expert. 

    Lire aussi:

    Les médias traditionnels US continuent de subir des pertes
    Une radio remontera le moral des militaires ukrainiens aux frais des USA
    Quand les grands médias parlent des événements en Syrie… qui n’ont jamais eu lieu
    Les médias occidentaux se mettraient-ils à aimer Poutine?
    Tags:
    médias, Occident, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik