Ecoutez Radio Sputnik
    Les partisans du président turc Recep Tayyip Erdogan à Cologne

    50.000 manifestants pro-Erdogan à Cologne

    © REUTERS / Thilo Schmuelgen
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
    671921
    S'abonner

    Une manifestation de soutien au président turc Recep Tayyip Erdogan se déroule dimanche à Cologne. Les autorités allemandes ont interdit la diffusion en direct d'une allocution du président Erdogan lors de la manifestation, suscitant le mécontentement d'Ankara.

    Au moins 50.000 personnes se sont rassemblées dimanche à Cologne, en Allemagne, pour exprimer leur soutien au président turc Recep Tayyip Erdogan et dénoncer la tentative de coup d'Etat du 15 juillet en Turquie, rapportent les médias.

    Les manifestants portant des panneaux "Pour la démocratie, contre le putsch" ont défilé dans les rues de Cologne.

    La police de la ville a été placée en état d'alerte renforcé en prévision de ce rassemblement qui devait se tenir parallèlement à une manifestation contre la politique du président Erdogan, selon les médias.

    ​Plus tôt dans la journée, la Cour constitutionnelle fédérale d'Allemagne a interdit la diffusion en direct d'une allocution du président Erdogan adressée aux manifestants de Cologne. Selon la Cour, une émission diffusée en direct depuis l'étranger serait "contraire à la législation allemande sur les manifestations de masse".

    La Turquie a qualifié cette décision judiciaire allemande d'inacceptable et a réclamé des explications.

    "Il est inacceptable que la Cour constitutionnelle d'Allemagne ait interdit la diffusion d'une allocution du président Erdogan devant les manifestants de Cologne qui soutiennent la démocratie et dénoncent le coup d'Etat. Nous souhaitons savoir pourquoi les autorités allemandes et la Cour constitutionnelle ont interdit la diffusion de l'allocution (…) adressée au peuple qui a déjoué la tentative de putsch", a déclaré Ibrahim Kalyn, porte-parole du président Erdogan, cité par l'agence turque Anadolu.

    Des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d'Etat dans le pays dans la nuit du 15 au 16 juillet. Après l'échec du putsch, les forces de l'ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers généraux et des officiers supérieurs. Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi que plus de 1.400 blessés. Les autorités soupçonnent Fethullah Gülen, prêcheur islamique et opposant, résidant actuellement aux Etats-Unis, d'avoir organisé la tentative de coup d'Etat, mais ce dernier dément son implication.

    Dossier:
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

    Lire aussi:

    L'Allemagne reconnaît le génocide arménien, la Turquie prête à riposter
    La Turquie manigance un "plan X" contre l'Allemagne
    Erdogan accuse l'Allemagne de génocide des peuples africains
    Allemagne: de larges passages du poème anti-Erdogan censurés
    Après l'Allemagne, Erdogan s'en prend à la presse des Pays-Bas
    Tags:
    manifestation, tentative de putsch en Turquie (2016), Cour constitutionnelle allemande, Ibrahim Kalyn, Recep Tayyip Erdogan, Cologne, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik