Ecoutez Radio Sputnik
    Des navires de la Flottille de la mer Caspienne ont tiré des missiles sur les positions des djihadistes de Daech en Syrie

    La Russie et l'Iran vont affronter conjointement les défis sécuritaires

    © Sputnik . Ministry of Defence of the Russian Federation
    International
    URL courte
    21541
    S'abonner

    La Russie et l'Iran sont convenus d'organiser des exercices militaires conjoints. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou l'a annoncé à l'issue de sa rencontre avec le général Vali Madani, chef de la délégation iranienne aux Jeux militaires internationaux Army-2016.

    Jahangir Karami, professeur de l'Université de Téhéran, politologue et expert iranien des problèmes du Proche-Orient et des relations entre la Russie et l'Iran, a évoqué la portée des futurs exercices à l'intention de Sputnik. 

    M.Karami a noté que les deux pays avaient une longue histoire de manœuvres militaires conjointes. L'année dernière, des navires iraniens se sont exercés dans les eaux russes de la mer Caspienne. Des exercices conjoints de la Russie, de l'Iran et de la Syrie ont eu lieu en Méditerranée. 

    L'expert a souligné que dans le cadre de la coopération militaire des deux pays en Syrie et compte tenu des intérêts communs de l'Iran et de la Russie dans la lutte contre le terrorisme dans plusieurs régions, notamment dans la zone de la mer Caspienne, l'organisation des manœuvres conjointes a toujours eu et aura toujours une importance particulière. 

    "Nous pouvons nous réjouir du fait que la coopération militaire entre la République islamique et la Russie se poursuit et connaît une dimension nouvelle. Les exercices permettent de mieux préparer nos forces armées à la lutte conjointe contre des menaces communes", a-t-il dit.  

    Il a ajouté que suite à la signature à Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan, d'un accord de sécurité entre les pays de la mer Caspienne, on pouvait s'attendre à des exercices avec la participation des autres Etats de la région tels que l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan et le Turkménistan. 

    L'importance d'une étroite coopération militaire entre la Russie et l'Iran, prioritaire pour la stabilité politique et la sécurité des régions explosives, notamment du Proche-Orient, a été relevée par l'experte du Centre d'études stratégiques auprès du Conseil de discernement de l'intérêt supérieur du régime iranien Afifeh Abedi. 

    Mme Abedi estime que la proximité géopolitique des deux pays et leur communauté d'objectifs stratégiques ont toujours rendu nécessaire une coopération militaire étroite. Le règlement du problème lié au nucléaire iranien et les succès de l'interaction militaire en Syrie ont créé un terrain propice à son renforcement continu. 

    Elle trouve que l'expérience acquise au cours des exercices servira à mener avec succès des missions communes.  

    "L'Iran et la Russie ont des intérêts politiques communs dans les régions comme le Caucase, le Proche-Orient et l'Asie centrale. Nos pays accordent une attention particulière à la lutte contre le terrorisme. Cependant il y a un autre facteur: certaines puissances mondiales incluent dans leur ordre du jour l'objectif d'affaiblir la puissance de nos pays et de mener la lutte contre l'Iran et la Russie", a averti Afifeh Abedi.  

    Selon elle, un phénomène comme Daech a montré au monde entier combien dangereux était ce groupe terroriste et combien imprévisibles étaient les menaces qu'il pouvait créer. Elle voit donc dans la coopération militaire entre l'Iran et la Russie un gage de stabilité et de sécurité régionale. Cette coopération permettra d'affronter des défis communs et des menaces qui s'aggravent de jour en jour. 

    "Il ne faut pas sous-estimer l'activité destructrice des extrémistes et des fondamentalistes religieux dans le Caucase du Nord et en Asie centrale, d'autant plus qu'une crise profonde s'éternise au Proche-Orient", a-t-elle conclu. 


    Lire aussi:

    Russie et Iran parlent coopération antiterroriste
    La Russie parvient à associer l'Iran aux négociations sur la Syrie
    Russie + Iran = un tandem de défense superpuissant?
    La Russie entame la livraison des systèmes S-300 à l'Iran
    Tags:
    terrorisme, sécurité, exercices conjoints, Jeux militaires internationaux 2016, Etat islamique, Afifeh Abedi, Jahangir Karami, Sergueï Choïgou, Russie, Iran, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik