International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
3022
S'abonner

Tous les moyens sont bons pour attirer de nouvelles recrues – l'organisation terroriste Daech élargit sa palette de méthodes d'enrôlement.

Daech semble s'être sérieusement penché sur son image, celle d'une organisation inhumaine, agressive et avide de sang, très peu attractive. Vu que ces derniers temps ses rangs ont considérablement diminué – certains djihadistes ont été éliminés, d'autres ont pris la fuite suite à un manque de financement – l'organisation terroriste a décidé de mettre en place de nouveaux moyens d'enrôlement de recrues.

Ainsi, le dernier numéro du magazine numérique Dabiq, utilisé par Daech pour diffuser sa propagande dans les pays occidentaux, comporte la photo d'un djihadiste qui tient un petit chat dans ses bras. L'article intitulé "Contemplez la création" relate qu'à la vue d'Aboul-Kharit al-Tkhagri, le chaton a sauté dans ses bras. Comme l'indique Muslimpress, Daech veut profiter de la sympathie des lecteurs pour les quadrupèdes et montrer que rien de ce qui est humain ne lui est étranger. D'ailleurs, ces gars ne sont pas si affreux, puisque que les chatons n'ont pas peur d'eux! 

Selon Shiraz Maher, du Centre international d'étude de la radicalisation auprès du King's College de Londres, l'utilisation de ces images "douces" est destinée avant tout aux musulmans. Vu les dernières vidéos en date postées par l'organisation terroriste, Daech semble avoir décidé d'adoucir de son image.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Dora l'exploratrice au service de Daech
L’EI recrute des Américains 24 heures sur 24
L'école internationale du terrorisme recrute
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
chats, recrutement, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Occident
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook