Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau nord-coréen

    La Corée du Nord ambitionne de décrocher la Lune

    © AFP 2018 Ed Jones
    International
    URL courte
    13192

    Pyongyang s'emploie à lancer une mission vers la Lune et espère l'atteindre le plus tôt possible.

    La Corée du Nord s'attend à ce que son drapeau soit planté sur la Lune d'ici dix ans, a déclaré le directeur du département des recherches scientifiques de l'Association aérospatiale nationale Huon Kwan Il à l'agence Associated Press (AP).

    La mission vers la Lune est l'une de toute une liste de missions habitées de longue durée que Pyongyang planifie de réaliser, y compris celles censées investiguer d'autres planètes.

    Les projets nord-coréens en l'espèce sont ambitieux, certes, mais réalisables, et la mission lunaire n'est si imaginaire qu'on peut le croire, estiment les experts de l'AP.

    D'ailleurs, Huon Kwan Il a réitéré la déclaration du dirigeant du pays Kim Jong-un d'après lequel les sanctions n'empêcheront en rien la Corée du Nord de développer son programme spatial.

    La situation sur la péninsule coréenne s'est aggravée après le quatrième test nucléaire nord-coréen, effectué le 6 janvier 2016, et le lancement par Pyongyang, le 7 février, d'un satellite à l'aide d'une fusée porteuse pouvant être utilisée pour réaliser une frappe nucléaire à une distance de 12.000 km.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté à l'unanimité les sanctions les plus sévères imposées à la Corée du Nord en plus de 20 ans. Pyongyang ne reconnaît pas les résolutions de l'Onu, prétendant renforcer son potentiel de dissuasion sur fond de politique agressive des Etats-Unis.

    Lire aussi:

    Les USA déploient des bombardiers pour dissuader la Chine et la Corée du Nord
    La Corée du Nord tire trois missiles balistiques
    La Corée du Nord teste un missile lancé par un sous-marin
    Pyongyang teste un nouveau missile
    Dénucléarisation: Pyongyang dénonce l'hypocrisie d'Obama
    Tags:
    mission lunaire, planète, espace, Lune, Pyongyang, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik