Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Voilà pourquoi les putschistes n'ont pas pu abattre l'avion d'Erdogan

    © AFP 2019 Olivier Douliery
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
    62972

    Dans la nuit du coup d'Etat avorté, un chasseur F-16 des rebelles a approché et harcelé l'avion présidentiel et avait la possibilité de l'éliminer, mais n'a pas pu le faire parce qu'il a dû revenir pour une raison bien particulière.

    Au temps fort de la tentative de putsch, dans la nuit de vendredi à samedi, deux F-16 pilotés par des putschistes se sont approchés de l'avion qui ramenait le président Recep Tayyip Erdogan à Istanbul et qui avait décollé des environs de la station balnéaire de Marmaris.

    Bien que la préparation du départ de l'aérodrome de Dalaman ait été gardée secrète, l'avion du numéro un turc a changé son plan de vol après avoir reçu des informations au sujet de la curieuse trajectoire de vol de plusieurs F-16 pilotés alors par les participants à la rébellion. Pendant environ une demi-heure, l'avion de M.Erdogan a survolé la ville de Bandirma (à près de 100 kilomètres au sud-est d'Istanbul) par mesure de sécurité.

    Pendant ce temps, l'un des chasseurs, qui survolait Istanbul, s'est précipité pour intercepter l'avion présidentiel. Toutefois, lorsque l'avion du président turc était à distance pour être intercepté par un missile, le F-16 a été à court de carburant et a fait demi-tour, rapporte le journal turc Yeni Safak citant ses sources.

    Dans la nuit du 15 au 16 juillet, une tentative de coup d'Etat militaire a été entreprise en Turquie. Selon les données actualisées, 246 personnes (sans compter les militaires) ont été tuées et plus de 2.000 autres ont été blessées dans la nuit du putsch, dont les principaux événements ont eu lieu à Istanbul et à Ankara.

    Dossier:
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

    Lire aussi:

    "Incirlik est un grand obstacle sur la voie de l'indépendance"
    60.000 personnes limogées en Turquie après le putsch
    Le putsch avorté a coûté 100 mds USD à l'économie turque
    "Avec son appel après le putsch, Poutine nous a apporté un soutien moral"
    Tags:
    avions, F-16 Fighting Falcon, tentative de putsch en Turquie (2016), Recep Tayyip Erdogan, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik