Ecoutez Radio Sputnik
    Après cinq heures de confrontation, la police abat une jeune Américaine

    Après cinq heures de confrontation, la police abat une jeune Américaine

    Baltimore County Police Mug Shot
    International
    URL courte
    38850

    Le réseau social Facebook a satisfait la demande d'urgence de la police du comté de Baltimore de désactiver le compte d’une Américaine qui avait diffusé la confrontation avant d’être tuée.

    Les agents de police ont essayé d'arrêter une jeune femme, car elle ne s’est jamais présentée à son procès. Elle devait être jugée pour infraction au code de la route et des délits mineurs.

    Korryn Gaines, âgée de 23 ans, s’est barricadé à l'intérieur de son appartement Randallstown avec son fils de cinq ans et a lancé une diffusion en ligne sur Facebook, où elle communiquait avec des abonnés et discutait de sa situation.

    Selon la police, le conflit est allé si loin qu'elle a pris un fusil de chasse et a commencé à menacer les policiers. Par conséquence, l'un des policiers a tiré, la jeune femme a tenté de riposter à deux reprises. Les policiers ont dû abattre la jeune délinquante.  Son fils de cinq ans a été blessé.

    Selon le chef de la police de Baltimore, Jim Johnson, la police s’est adressée à l’administration de Facebook et d’Instagram pour bloquer les comptes de Mme Gaines. Les abonnés l’appelaient notamment à désobéir à la police.

    Lire aussi:

    Aux Etats-Unis, les relations interraciales sont au plus bas
    Nouvelles manifestations contre les violences policières aux Etats-Unis
    Cinq policiers tués lors d'une manifestation contre la violence policière à Dallas
    Un afro-américain devient la 600e victime de la police US en 2016 (vidéo)
    Tags:
    brutalité policière, discrimination raciale, violences, police, Facebook, Instagram, Korryn Gaines, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik