International
URL courte
La Turquie abat un Su-24 russe (187)
9243
S'abonner

Rien ne perce encore des négociations entre la Russie et la Turquie sur d'éventuelles compensations pour l’avion russe Su-24 abattu en Syrie.

"Dans le contexte actuel, il serait déplacé de partager quoi que ce soit à ce sujet, la question étant en fait très subtile et ayant une importance considérable pour les deux parties. Forcément, nous nous engageons à vous informer là-dessus de manière échelonnée", a confié à la chaîne Rossiya-24 l'ambassadeur turc à Moscou, Ümit Yardım.

Rappelons qu'auparavant, le conseiller du président russe pour les affaires étrangères Yuri Ouchakov avait annoncé que Vladimir Poutine et le président turc Recep Tayyip Erdogan comptaient mener des négociations bilatérales sur des indemnisations éventuelles pour l'avion russe Su-24 abattu par la Turquie.

Le 24 novembre 2015, les forces aériennes turques ont abattu un bombardier russe Su-24 engagé dans l'opération antiterroriste en Syrie, sous prétexte de violation de sa frontière nationale. Le pilote du Su-24, Oleg Pechkov, a été tué par des combattants opérant dans la région, après s'être éjecté de l'appareil.

L'incident a provoqué une brusque dégradation des relations entre la Turquie et la Russie, qui a notamment suspendu le régime sans visas entre les deux pays.

Moscou a adopté par ailleurs des mesures de rétorsion contre Ankara, comprenant entre autres un embargo sur l'importation de fruits et légumes turcs, l'interdiction pour les employeurs russes d'embaucher des travailleurs turcs, l'interdiction des vols charter vers la Turquie et de la vente de voyages vers ce pays par les tour-opérateurs russes.

Le 9 août prochain, Recep Tayyip Erdogan se rendra à Saint-Pétersbourg pour s'entretenir avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Dossier:
La Turquie abat un Su-24 russe (187)

Lire aussi:

60.000 personnes limogées en Turquie après le putsch
Six journalistes d'opposition arrêtés en Turquie
Turquie: un référendum sur le retour de la peine de mort?
Tags:
avion abattu, compensation, négociations, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook