Ecoutez Radio Sputnik
    Riyad veut aider Berlin dans les enquêtes sur les attentats de juillet

    Riyad veut aider Berlin dans les enquêtes sur les attentats de juillet

    © REUTERS / Michaela Rehle
    International
    URL courte
    Menace terroriste en Europe (341)
    3010

    L’Arabie Saoudite se dit prête à aider les enquêteurs allemands dans l’affaire de l’explosion à Ansbach et celle de l’agression dans le train en Bavière.

    Le haut représentant du gouvernement saoudien a annoncé que l'Arabie Saoudite proposait de coopérer dans l'affaire des deux dernières attaques qui ont eu lieu récemment en Allemagne à Ansbach et à Würzbourg.

    "Ensemble, nous ferons tout pour faire la lumière sur ces attaques", a déclaré le haut responsable du gouvernement saoudien.

    Selon l'agence, les autorités saoudiennes maintiennent les contacts avec leurs collègues allemands concernant les dernières investigations. Auparavant, le journal Spiegel a annoncé qu'il pourrait y avoir un lien entre les terroristes d'Ansbach et de Würzbourg et des membres supposés du groupe terroriste Etat islamique qui se trouvent actuellement en Arabie Saoudite. Une correspondance saisie par les autorités allemandes prouverait ce fait.

    Auparavant, le journal allemand Spiegel a annoncé que les islamistes ayant perpétré les attentats à Würzbourg (le 18 juillet) et à Ansbach (le 24 juillet) en Allemagne auraient été en contact avec des membres présumés de Daech en se basant sur les numéros de téléphone dont certains conduisent en Arabie saoudite.

    L'agresseur de Würzbourg, Riaz Khan Ahmadzai, qui a grièvement blessé plusieurs personnes à la hache et au couteau dans un train de banlieue, aurait dit à son interlocuteur avant de partir "en mission": "On se retrouve au paradis".

    Quant au terroriste d'Ansbach Mohammad Daleel, il serait mort accidentellement, estiment les agents secrets. Selon les logs de chat, Daleel devait par la suite commettre d'autres attentats. Qui plus est, il a enregistré sa confession vidéo en se couvrant le visage et des composants de bombes ont été découverts à son domicile.

    Dossier:
    Menace terroriste en Europe (341)

    Lire aussi:

    Allemagne: ce qu’il faut savoir sur l’attentat d’Ansbach
    L'Allemagne aurait déjoué un attentat de l’EI, quatre Syriens arrêtés
    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    attentat, terrorisme, Etat islamique, Arabie Saoudite, Ansbach, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik