Ecoutez Radio Sputnik
    La vidéo  de Clinton contre Trump et Poutine agite la twittosphère

    La vidéo de Clinton contre Trump et Poutine agite la twittosphère

    © REUTERS / David Becker/Nancy Wiechec/Files
    International
    URL courte
    Par
    95783
    S'abonner

    Les internautes ont retweeté la vidéo d'Hillary Clinton contre Donald Trump et Vladimir Poutine.

    Mettre Trump et Poutine dans le même sac, c'est les discréditer mutuellement aux yeux de certains. Car qui soutient la candidature de Donald Trump, sinon La Main du Kremlin? Accessoirement, la manœuvre permet à H. Clinton, empêtrée dans son scandale de mails perdus, de faire diversion… #Accusation gratuite, #Propagande, #Poutinisme.

    La candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton a publié sur son compte Twitter une vidéo de provocation visant son rival républicain Donald Trump et faisant allusion à sa liaison avec Moscou.

    ​Le principal slogan du tweet est "Personne ne sait pourquoi Trump loue Poutine, et vice versa". L'autre point du tweet consiste à montrer que le président russe a pour objectif de détruire l'OTAN avec la remarque faite aux électeurs américains que c'est à eux de trouver la réponse à ces deux faits mystérieux.

    Cependant, l'allusion de Mme Clinton est basée sur le fait que Paul Manafort, embauché par Donald Trump pour booster sa campagne électorale, a été le conseiller principal de l'ex-président ukrainien Victor Ianoukovitch, soutenu à l'époque par le leader russe. L'ambiguïté des réflexions parus dans le tweet est notamment remise en question par Paul Saunders, directeur exécutif du Centre de l'Intérêt national à Washington, soulignant que M. Ianoukovitch était le président élu du peuple quand M. Manafort était son assistant politique.

    Cette perplexité s'est vite répandue aux Etats-Unis sur les réseaux sociaux, où les internautes ont cité plusieurs exemples d'affabulation, comme ceux sur l'implication de Donald Trump dans l'affaire des cyberattaques contre le parti démocrate.

    "Pas un mot de louange de la part de Poutine envers Trump. Pure fantaisie des éperviers antirusses, et c'est si irresponsable!" — écrit Joseph Kellner.

    ​"Poutine est un vrai leader. Et vous, vous n'êtes même pas capables de répondre à un activiste sans péter les plombs", — ajoute Asa M. Julian. 

    ​"Vous êtes si malhonnête, et c'est dégueulasse. Il est triste que vous soyez sûrs de votre fait. Je n'arrive pas à comprendre!" — s'alarme Margaret Skinner.

    "Vous préféreriez faire la guerre à la Russie?" — se demande Michael Norman.

    La plupart des internautes ont pourtant réagi avec humour.

    "Parlons de l'email-leaks, ah, zut, voilà les russes qui arrivent", écrit le gestionnaire du faux compte twitter d'Hillary Clinton.

    Les autres rappellent à la candidate à la présidence que sa propre campagne électorale est financée depuis l'étranger.

    Comme David Wright qui évoque la liaison de Mme Clinton avec des donateurs saoudiens, d'après le commentaire de l'ex-rival d'Hillary Clinton Bernie Sanders au sein du parti démocrate paru dans l'article de l'édition The Hill.

    Lire aussi:

    Assange: voilà pourquoi la piste russe a émergé après la fuite de mails de démocrates US
    Bikini ou voile intégral? Une image murale d’Hillary Clinton fait scandale
    Dans les coulisses de la convention démocrate à Philadelphie
    Tags:
    La Faute Aux Russes, La Main du Kremlin, poutinisme, accusation gratuite, rival, internautes, vidéo, propagande, Présidentielle américaine 2016, OTAN, Paul Manfort, Paul Saunders, Bernie Sanders, Donald Trump, Hillary Clinton, Vladimir Poutine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik