International
URL courte
7111
S'abonner

Les autorités de plusieurs lands allemands appellent à obliger les réseaux sociaux à communiquer des informations confidentielles concernant leurs utilisateurs à la demande des services spéciaux.

Selon l'hebdomadaire Welt am Sonntag, il s'agit de données personnelles de ceux qui sont soupçonnés notamment de planifier un acte terroriste. Les autorités régionales allemandes sont indignées par le fait qu'à l'heure actuelle l'administration de Facebook laisse environ deux tiers de leurs requêtes sans réponse.

Dans ce contexte, le ministre de l'Intérieur du Land de Bavière Joachim Herrmann propose d'obliger les réseaux sociaux à répondre aux requêtes des autorités ainsi qu'à minimiser les délais de présentation d'informations personnelles ou de données de compte à leur demande.

Pour sa part, le ministre de la Justice du Land de Rhénanie du Nord — Westphalie Thomas Kutschaty a estimé que l'administration d'un réseau social doit réagir aux demandes des autorités dans un délai d'une heure au maximum.

Lire aussi:

La Turquie bloque les réseaux sociaux après l'attentat d'Istanbul
Poursuivre les réseaux sociaux en justice? "La société a tout à gagner"
En Suisse, plus de 400 djihadistes débusqués sur les réseaux sociaux
L’UE compte limiter l'accès des enfants aux réseaux sociaux
Tags:
lutte antiterroriste, terrorisme, données personnelles, informations, services secrets, réseaux sociaux, Facebook, Inc, Thomas Kutschaty, Joachim Herrmann, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook