International
URL courte
441017
S'abonner

Le chef du parti libéral-démocrate allemand (FDP), Christian Lindner, a dressé un parallèle entre la manière dont Recep Tayyip Erdogan gère l'après coup d'Etat en Turquie et celle dont Hitler avait imposé le nazisme.

Selon M.Lindner, le dirigeant turc s'efforce à construire "un régime autoritaire qui est adapté uniquement à lui-même".

"Parce que les droits et les libertés des individus ne sont plus d'application en Turquie, il ne peut pas être un partenaire pour l'Europe", indique-t-il dans une interview avec Bild am Sonntag.

Le président fédéral du FDP a également qualifié de "veule" la politique du gouvernement allemand à l'égard de M.Erdogan et s'est déclaré indigné par le fait que les négociations sur l'adhésion de la Turquie au sein de l'Union européenne n'étaient pas suspendues jusqu'à présent.

Toujours d'après lui, le coup d'Etat avorté en Turquie ressemble à l'incendie du palais du Reichstag le 28 février 1933, qui avait été présenté comme un coup des communistes allemands utilisé à des fins politiques par les nazis.

Depuis la tentative de putsch du 15 juillet dernier, des milliers de militaires turcs ont été arrêtés par les autorités. Dans le même temps, 60.000 fonctionnaires ont été renvoyés et des milliers de passeports ont été annulés.

Lire aussi:

60.000 personnes limogées en Turquie après le putsch
Plus de 18.000 putschistes présumés en garde à vue en Turquie
La Turquie ferme toutes les écoles militaires suite au putsch
La Turquie va fermer les casernes liées au putsch
Tags:
Parti libéral-démocrate d'Allemagne (FDP), régime autoritaire, putsch, adhésion à l'UE, critiques, négociations, Union européenne (UE), Christian Lindner, Adolf Hitler, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook