Ecoutez Radio Sputnik
    AK-47

    La Roumanie, plaque tournante du trafic d’armes en provenance d’Ukraine

    CC BY 2.0 / brian.ch / AK-47 Assault Rifle
    International
    URL courte
    26536
    S'abonner

    Les ventes d’armes illégales en provenance d’Ukraine et à destination de l’Europe de l’Ouest commencent à faire parler d’elles.

    Le trafic illicite d'armes en provenance d'Ukraine passe par la Roumanie pour gagner les pays d'Europe occidentale mais aussi le Proche-Orient, selon la chaîne de télévision Sky News qui a enquêté sur le sujet suite à l'alerte lancée par le renseignement britannique afin de neutraliser les menaces terroristes à Londres.

    Après plusieurs mois de négociations, les journalistes sont parvenus à rencontrer les membres d'un réseau roumain de trafiquants d'armes. Ces derniers se sont dits prêts à vendre des armes à n'importe qui, terroristes compris. Une position qui a alerté les journalistes de Sky News qui ont pu voir divers types d'armes dans le coffre d'une automobile.

    Les trafiquants roumains, de leur côté, souhaitent livrer des milliers d'armes à feu et de munitions et comptaient également en vendre aux journalistes. Cependant, une arme automatique, selon les djihadistes, est l'outil le plus efficace dans les mains d'un "loup solitaire" dans les rues des villes occidentales.

    "Nous acheminons des armes et des munitions depuis l'Ukraine, autant que vous voulez", a promis l'un des membres du réseau, précisant que l'Europe occidentale est la principale destination de livraison.

    D'après les trafiquants, ils ne vendent que des armes à feu mais ont des liens étroits avec un autre groupe qui s'est spécialisé dans l'armement lourd, grenades et mines. Parmi les armes proposés aux journalistes de Sky News, il y avait des pistolets, des fusils de précision, à pompe, de chasse et semi-automatiques.

    Lire aussi:

    Neuf vendeurs d'armes arrêtés en Espagne
    Le Monténégro, pays du trafic de cigarettes, sponsor du terrorisme islamique
    Tags:
    terrorisme, trafic d'armes, attentat, Europe occidentale, Roumanie, Proche-Orient, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik