International
URL courte
51340
S'abonner

Les Nations unies ont appelé à cesser immédiatement les hostilités à Alep, en Syrie, afin de mener une opération humanitaire qui comprendra la réparation des infrastructures indispensables à la vie quotidienne dans la ville.

Plus de deux millions de personnes privées d'eau et d'électricité vivent dans une situation de siège à Alep, ont rapporté le coordonnateur humanitaire des Nations unies pour la Syrie, Yacoub El Hillo, et le coordonnateur humanitaire régional pour la crise en Syrie, Kevin Kennedy.

"L'Onu appelle immédiatement à une pause humanitaire dans les hostilités à Alep qui permettra de réparer le réseau d'électricité et d'eau ainsi que de fournir une aide humanitaire à ceux qui sont dans le besoin", fait savoir la lettre conjointe des diplomates.

Selon eux, l'Onu nécessite des pauses hebdomadaires de 48 heures qui permettront également de réapprovisionner la ville en nourriture et en médicaments. Dans le même temps, les diplomates proposent d'organiser des livraisons d'aide humanitaire à partir de la Turquie.

Les représentants de l'Onu ont rappelé à toutes les parties au conflit la nécessité d'assurer la sécurité des citoyens et des sites d'infrastructure civile, avant d'appeler à la levée immédiate de tous les sièges.

"Lorsque les tactiques de siège sont utilisées pour priver intentionnellement les gens de nourriture et d'autres biens essentiels à leur survie, elles constituent un crime de guerre", ont-ils averti.

Le 8 août, le Conseil de sécurité de l'Onu tiendra une séance à huis clos avec l'envoyé spécial de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura, lors de laquelle les diplomates discuteront du règlement politique du conflit syrien.

La Russie et le gouvernement syrien ont lancé une opération humanitaire de grande envergure dans la ville. Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a déjà ouvert plusieurs corridors humanitaires à l'intention des civils retenus en otage par les terroristes et des combattants ayant exprimé la volonté de déposer les armes.

Pour le moment, entre 300.000 et 400.000 résidents civils restent dans les quartiers d'Alep contrôlés par les rebelles. Les milices pro-Assad affirment que les terroristes ne leur permettent pas de quitter les zones encerclées via les couloirs humanitaires ouverts.

Lire aussi:

Des enfants syriens jouent à Pokémon Go pour échapper à la réalité d’Alep
Des armes modernes des djihadistes découvertes à Alep (Photos)
Le sud-ouest d’Alep déclaré zone de guerre
Daech tue trois personnes fuyant la ville d’Alep
Tags:
siège, aide humanitaire, trêve, Syrie, Alep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook