International
URL courte
556
S'abonner

Il y a 71 ans, les Américains larguaient une bombe atomique sur la ville japonaise de Nagasaki, faisant au total 168.000 morts.

Dans un message officiel lu pendant la cérémonie commémorative du bombardement atomique de Nagasaki, le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a exhorté à ne plus jamais utiliser les armes nucléaires.

"Cela ne doit plus jamais avoir lieu. Nous devons continuer à inculquer cette idée à  la communauté internationale", indique son message lu pendant la cérémonie commémorative du 71e anniversaire du bombardement atomique de Nagasaki. 

Le secrétaire général des Nations unies a également souligné que l'humanité ne devait pas oublier les victimes des bombardements des villes japonaises. 

La cérémonie tenue au Parc de la Paix de Nagasaki a débuté à 11h02 (heure locale), heure à laquelle a explosé la bombe larguée par un  bombardier américain B-29 le 9 août 1945. Une minute de silence a été observée partout au Japon. Ensuite, le maire de Nagasaki Tomihisa Taue a lu une Déclaration de la paix dans laquelle il a également appelé au désarmement nucléaire total. Le premier ministre Shinzo Abe a promis de multiplier les efforts en vue de parvenir à un monde sans armes nucléaires.  

Nagasaki est la deuxième ville japonaise après Hiroshima à avoir subi un bombardement atomique des Etats-Unis en août 1945. Ses conséquences ont été catastrophiques: la ville a été presqu'entièrement détruite et plus de 70.000 habitants ont été tués sur le coup. Une centaine de milliers d'autres sont morts des suites des radiations. Le bilan total est évalué à 168.000 morts.


Lire aussi:

Une bombe A sur Hiroshima, la moitié des Américains ignorent la vérité
Obama se rendra à Hiroshima mais ne demandera pas pardon
Hiroshima, Nagasaki: 61% des Japonais attendent des excuses des USA
Hiroshima et Nagasaki: le pape appelle à renoncer à l'usage d'armes de destruction massive
Tags:
dénucléarisation, victimes, bombardements nucléaires d'Hiroshima et Nagasaki, Shinzo Abe, Tomihisa Taue, Nagasaki, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook