Ecoutez Radio Sputnik
    Alep, Syrie

    Poutine: la Russie a aidé les USA à libérer leur citoyen en Syrie

    © REUTERS / Muzaffar Salman
    International
    URL courte
    761169
    S'abonner

    La Russie a aidé les Etats-Unis à libérer un citoyen américain en Syrie, pourtant, Moscou l'a fait pour des raisons humanitaires, il n'y a eu aucune opération spéciale, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

    "Je voudrais dire que nous ne faisons pas d'échanges et de rançons, mais vraiment, il y a quelques mois, la partie américaine nous a demandé d'aider à libérer un citoyen américain qui se trouvait sur le territoire de la République arabe syrienne", a indiqué le chef de l'Etat russe.

    Selon lui, il n'y a eu aucune opération spéciale, il n'y a eu qu'une entente avec les autorités syriennes, selon laquelle Moscou a obtenu cet homme et l'a transféré à la partie américaine.

    "Bien sûr, sans argent et sans rançon. Nous avons agi pour des raisons de nature purement humanitaire. Si l'occasion se présente d'aider les gens qui se trouvent dans une situation difficile comme ce citoyen américain, nous sommes prêts à le faire à l'égard de tout Etat à l'avenir. Nous espérons, qu'à l'égard de nos citoyens, nos partenaires feront la même chose", a souligné le président Poutine.

    Le département d'Etat des Etats-Unis avait auparavant remercié la Russie pour son concours dans la libération d'un ressortissant américain, arrêté en 2012 après s'être introduit en Syrie illégalement par la frontière turque.

    D'après les autorités de Damas, la Syrie a libéré Kevin Dawes, un photographe américain âgé de 33 ans, épris d'aventure, ayant même combattu en 2011 aux côtés des forces anti-Kadhafi, qui avait été arrêté en 2012 après être entré en Syrie par la Turquie de façon illégale.

    Lire aussi:

    La Russie déploiera indéfiniment et gratuitement son aviation en Syrie
    Six bombardiers russes Tu-22M3 abattent des djihadistes en Syrie (Vidéo)
    Une espionne US sauvée par les gardes-frontières turcs
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Tags:
    opération spéciale, libération, Vladimir Poutine, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik