Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Sur quoi a porté le premier coup de fil de Poutine et Theresa May?

    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    International
    URL courte
    241627

    Le président russe Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec la nouvelle première ministre britannique Theresa May évoquant plusieurs sujets dont la sécurité aérienne et surtout le rôle des services secrets dans son maintien.

    M. Poutine et Mme May se sont accordés sur le fait qu'il faille établir un dialogue en matière de renseignement, s'agissant surtout des services secrets censés assurer la sécurité aérienne, rapporte le service de presse du Kremlin.

    Le président russe et la chef du gouvernement britannique ont d'ailleurs exprimé leur insatisfaction vis-à-vis de la coopération actuelle dans les domaines politique et économique, et ont convenu d'activer la coopération dans plusieurs sphères, ainsi que de tenir une rencontre personnelle dans un futur proche.

    De plus, la première ministre britannique a confirmé que le Royaume-Uni participerait aux festivités à l'occasion du 75e anniversaire de l'arrivée du premier Convoi du nord britannique (quelques semaines après l'offensive de l'Allemagne d'Hitler en 1941) dans la ville russe d'Arkhangelsk qui auront lieu fin août.

    C'est la première conversation téléphonique du chef d'Etat russe avec Mme May, qui a succédé à David Cameron il y a à peu près un mois, et elle s'est tenue à l'initiative britannique.

    Le 13 juillet, la reine Elizabeth II a nommé la ministre de l'Intérieur Theresa May première ministre du Royaume-Uni. David Cameron a annoncé le 11 juillet qu'il quitterait son poste de premier ministre britannique mercredi 13 juillet, et non en octobre comme il avait été déclaré auparavant.

    Le même jour, Theresa May est devenue la seule candidate en lice dans la course à la succession de David Cameron, après le retrait de sa rivale, la secrétaire d'Etat britannique à l'Energie Andrea Leadsom. Mme Leadsom a annoncé son retrait dans une déclaration à la presse de Londres, soulignant que Theresa May, à qui elle a apporté son soutien, était "la mieux placée" pour diriger le gouvernement.

    Lire aussi:

    Brexit: rencontre au sommet entre Angela Merkel et Theresa May
    Le Kremlin regrette les propos de Theresa May sur une "menace russe"
    Poutine adresse des télégrammes à David Cameron et Theresa May
    La future première ministre UK Theresa May, une espionne masquée?
    Tags:
    services secrets, sécurité des vols, coopération, négociations, dialogue, Theresa May, Vladimir Poutine, Russie, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik