Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    L'Ukraine pilonne la Crimée, un militaire russe tué

    © Sputnik. Sergey Malgavko
    International
    URL courte
    Prévention des incursions en Crimée (17)
    2721806322163

    Dans la nuit du 7 au 8 août, des unités spéciales du ministère ukrainien de la Défense ont entrepris une tentative de percée dans la péninsule criméenne qui a été avortée. Un militaire russe a trouvé la mort dans le pilonnage depuis le territoire ukrainien.

    Les tentatives des unités ukrainiennes de pénétrer en Crimée ont été couvertes par un pilonnage d'envergure et par des véhicules blindés, a rapporté le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB).

    Le FSB a éliminé un réseau du ministère ukrainien de la Défense, des gens impliqués dans la préparation d'attentats, dont des ressortissants de l'Ukraine et de la Russie, ont été interpellés.

    "Grâce aux mesures prises sur le territoire criméen, un réseau du Bureau général de renseignement du ministère de la Défense des forces armées ukrainiennes a été éliminé", a annoncé le FSB.

    Un groupe de saboteurs a été détecté dans les alentours de la ville d'Armiansk. Lors des interpellations, un employé du FSB a été tué.

    L'un des organisateurs des attentats déjoués est Evgueni Panov, employé du Bureau général de renseignement du ministère ukrainien de la Défense, qui a été appréhendé par la police et est en train de témoigner.

    Sur les lieux, on a retrouvé 20 explosifs de fabrication artisanale dont la charge totale est estimée à plus de 40 kilogrammes de TNT, ainsi que des munitions et des dispositifs d'amorçage, des mines terrestres antipersonnelles et magnétiques, des grenades et des armes appartenant aux unités spéciales des forces armées ukrainiennes.

    La sécurité à la frontière criméenne a été renforcée suite à l'attaque. Des mesures supplémentaires ont été également prises dans les endroits publics et de loisirs, la sécurité des infrastructures critiques et de subsistance a été augmentée.

    Dossier:
    Prévention des incursions en Crimée (17)

    Lire aussi:

    Crash du Boeing en Ukraine: la CEDH accepte une plainte contre Kiev
    NBC "offre" la Crimée à Kiev en cadeau de bienvenue aux JO
    Trump: "Tenter de reprendre la Crimée pourrait causer la Troisième guerre mondiale"
    De nouvelles mosquées, signe de reconnaissance pour les Tatars de Crimée
    Tags:
    attaque, morts, pilonnage, victimes, FSB, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik