International
URL courte
Prévention des incursions en Crimée (17)
1043101
S'abonner

Le président ukrainien Piotr Porochenko a chargé son ministère des Affaires étrangères d'organiser un entretien avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Selon le site Web du leader ukrainien, le ministère des Affaires étrangères doit également "organiser des conversations téléphoniques avec les dirigeants de l'Allemagne et de la France dans un format Normandie trilatéral, ainsi que des entretiens avec le vice-président américain Joe Biden et avec le président du Conseil européen Donald Tusk".

Le président ukrainien a donné ces instructions suite à la réunion avec les organismes chargés de la sécurité et avec le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

En outre, Piotr Porochenko a ordonné de mettre en état d'alerte des unités ukrainiennes à la frontière avec la Crimée et avec le Donbass.

Dans la nuit du 7 au 8 août, des unités spéciales du ministère ukrainien de la Défense ont entrepris une tentative de percée dans la péninsule criméenne, qui a finalement avorté. Deux militaires russes ont trouvé la mort dans le pilonnage depuis le territoire ukrainien.

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié cet acte de bête et de criminel. Il a également promis que la Russie ne tarderait pas à réagir et à assurer la sécurité sur son territoire.

Quant aux saboteurs ukrainiens, leur but était de porter atteinte à l'activité touristique criméenne. Pour ce faire, ils planifiaient d'organiser une série d'explosions pour semer la terreur parmi les voyageurs et "tuer le tourisme" en Crimée.

En outre, les saboteurs ukrainiens ont avoué avoir suivi une formation spéciale au sein de la Direction principale de renseignement du ministère ukrainien de la Défense, avec lequel ils ont largement coopéré. Ils faisaient tous partie d'un des groupes envoyés sur la péninsule russe par le renseignement ukrainien.

Dossier:
Prévention des incursions en Crimée (17)

Lire aussi:

Sabotage ukrainien en Crimée: les USA demandent de s'adresser à Kiev
L'Ukraine pilonne la Crimée, un militaire russe tué
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Tags:
format Normandie, sabotage, entretien, Joe Biden, Donald Tusk, Vladimir Poutine, Petro Porochenko, Russie, Crimée, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook