International
URL courte
14763
S'abonner

Moscou va transformer l'aérodrome syrien de Hmeimim utilisé par les forces aériennes russes en base militaire à part entière.

L'expert en problèmes du Proche-Orient et ancien rédacteur en chef de l'agence d'information iranienne MehrNews Hassan Hanizadeh a exposé la vision de cette initiative russe par les alliés proche-orientaux de la Russie, notamment par l'Iran. 

M.Hanizadeh voit dans cette initiative russe un pas important vers la sécurité et la stabilité dans la région. Elle est saluée par plusieurs Etats du Proche-Orient (la Syrie au premier chef, mais aussi l'Iran, l'Irak et le Liban) parce que la Russie n'a jamais poursuivi des objectifs d'agression armée  ou de colonisation des pays de la région. La présence militaire russe a pour objectif de contribuer à la stabilisation et à la sécurité en Syrie et dans le reste du Proche-Orient, à l'opposé des Etats-Unis qui ne font qu'apporter destructions et insécurité partout où ils installent leurs bases militaires. 

L'expert estime que la création d'une base militaire permanente  à Hmeimim ne représente aucune menace pour le peuple syrien. Au contraire, elle ne fera que renforcer la puissance et l'influence de la Russie face à l'agression des Etats-Unis en Syrie. Cette initiative répond aux intérêts des  peuples de Syrie, d'Iran, d'Irak et du Liban. 

"Aussi, l'Iran considère-t-il cette initiative russe comme tout à fait raisonnable et juste. Il ne fait aucun doute que le gouvernement et le peuple de Syrie appuieront cette initiative en qualité de contrepoids à la pression et à l'agression des Etats-Unis", note  Hassan Hanizadeh. 

L'expert ajoute que l'initiative russe contribuera à une coopération militaire plus étroite du bloc de quatre pays (Iran, Irak, Russie et Syrie) dans la lutte contre le terrorisme. 

D'autant plus que la base de Hmeimim pourrait servir de tête-de-pont puissante destinée à empêcher la pénétration de terroristes dans d'autres régions et pays. Enfin, grâce à cette base,  la lutte anti-terroriste commune profitera aux quatre pays, la Syrie, la Russie, l'Iran et l'Irak, tout comme aux autres pays de la région soucieux de vaincre le terrorisme, affirme l'expert.


Lire aussi:

Syrie: le ministre russe de la Défense en inspection à Hmeimim
Base de Hmeimim: les Su-35 en état d'alerte 24h sur 24
L'aviation russe détruit quatre sites pétroliers de Daech à Raqqa et à Homs
L'aviation russe a stoppé le trafic de pétrole vers la Turquie
Tags:
présence militaire russe, lutte antiterroriste, Hmeimim, Russie, Liban, Irak, Iran, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook