Ecoutez Radio Sputnik
    Une caricature insultant l'équipe paralympique russe payée par le budget allemand

    Une caricature insultant l'équipe paralympique russe payée par le budget allemand

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    International
    URL courte
    Les Russes exclus des Jeux paralympiques de Rio (50)
    54361
    S'abonner

    Les médias européens continuent à s'en prendre aux sportifs russes qui malgré tout n'envisagent pas de leur céder.

    Le champion paralympique Mikhaïl Terentiïev a exigé des excuses de la part de la compagnie allemande nationale de radiodiffusion Deutsche Welle pour avoir publié une caricature insultant les sportifs paralympiques russes sur son site et ses comptes sur les réseaux sociaux.

    Selon M.Terentiïev, "les médias européens continuent à entretenir l'atmosphère négative et faire pression sur les décisions des membres du Comité international paralympique en essayant d'influencer l'arbitrage en ce qui concerne les sportifs russes. La publication d'une telle caricature le prouve".

    La caricature a également provoqué la colère des internautes russes qui se sont prononcés pour le retrait de DW de la Russie.

    En ce qui concerne les excuses, il est improbable que ceux dont l'activité vise à diffuser de la propagande antirusse avec l'argent des contribuables allemands en présentent.

    Il est à noter qu'il ne s'agit pas d'un cas isolé, l'analyse des articles publiés sur les sites de tels médias, notamment de DW, montre qu'il s'agit en quelque sorte d'une ligne éditoriale.

    Le soutien médiatique aux décisions illégales des fonctionnaires olympiques à l'égard des sportifs russes est devenu un pan de la politique des médias européens, payée directement ou indirectement par les budgets d'Etat des pays intéressés.

    Le printemps dernier, plusieurs médias ont publié des rapports portant sur les instruments et le financement de la propagande concernant la Russie. Ainsi, le rapport financier annuel de DW pour l'année 2014 indique que cette ligne éditoriale a été sponsorisée par le budget fédéral allemand. De plus, DW invitait des experts et des médias exprimant une position antirusse, ce qui est confirmé par le dernier rapport, daté du 15 décembre 2015. Ce document a été présenté aux parlementaires allemands qui à leur tour ont salué une telle politique de la part de DW.

    Ainsi, il ne s'agit pas d'une chaîne qui n'aime tout simplement pas la Russie, mais d'un instrument de réalisation de la politique informationnelle internationale allemande qui favorise une campagne dirigée contre les sportifs olympiques et paralympiques russes et le pays de manière générale. Et tout ça aux frais des contribuables qui restent dans l'ignorance.

    Dossier:
    Les Russes exclus des Jeux paralympiques de Rio (50)

    Lire aussi:

    Pour la Gauche allemande, les Russes doivent participer aux Jeux paralympiques
    Membre du CIO: la suspension des paralympiens russes, une mauvaise décision
    Privés de Jeux paralympiques, les escrimeurs russes n’en font pas une tragédie
    Tags:
    paralympiens, athlètes, propagande antirusse, caricature, Jeux paralympiques 2016 de Rio de Janeiro, Deutsche Welle, Mikhaïl Terentiïev, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik