Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Le ministère ukrainien de la Défense derrière l'incursion en Crimée

    © Sputnik . Sergey Malgavko
    International
    URL courte
    Prévention des incursions en Crimée (17)
    42646

    C'est un employé du Bureau général de renseignement du ministère ukrainien de la Défense, Vladimir Serdiuk, qui a planifié et organisé l'attaque sur la péninsule criméenne.

    "L'organisateur de la série d'attaques sur le territoire criméen est le chef du renseignement du 37e bataillon de la 56e brigade du Bureau général de renseignement du ministère ukrainien de la Défense, le capitaine Vladimir Serdiuk", a rapporté une source au sein des forces spéciales russes.

    Juste avant le déploiement planifié de trois groupes de saboteurs en Crimée (un groupe de quatre personnes et deux groupes de cinq), le capitaine s'est rendu dans l'oblast de Kherson afin de coordonner leur activité ainsi que pour leur assurer une retraite sécurisée une fois leur mission remplie.

    Le groupe de saboteurs détecté dans les alentours de la ville d'Armiansk, en Crimée, comprenait le commandant du renseignement du 37e bataillon de la 56e brigade du Bureau général de renseignement du ministère ukrainien de la Défense Alexeï Sandoul, l'officier Oleg Dmitrienko et le patrouilleur Alexander Kirillov. Evgueni Panov, qui a déjà plaidé coupable, était le coordinateur du groupe et devait assurer sa retraite.

    Ayant suivi une formation à Kiev, les saboteurs sont venus en Crimée début août pour déterminer les éventuels objectifs d'attaques.

    Dans la nuit du 7 au 8 août, des unités spéciales du ministère ukrainien de la Défense ont entrepris une percée dans la péninsule criméenne, mais l'attaque a été déjouée. Deux militaires russes ont trouvé la mort lors de l'opération de neutralisation des saboteurs.

    Les saboteurs ukrainiens avaient pour but de porter atteinte à l'activité touristique criméenne. Pour ce faire, ils planifiaient d'organiser une série d'explosions pour semer la terreur parmi les voyageurs.

    Le président russe Vladimir Poutine a qualifié cet acte de stupide et de criminel. Il a également promis que la Russie ne tarderait pas à réagir et à assurer la sécurité sur son territoire.

    Dossier:
    Prévention des incursions en Crimée (17)

    Lire aussi:

    La Russie réagira à la tuerie de ses deux militaires en Crimée
    L'Ukraine pilonne la Crimée, un militaire russe tué
    Pourquoi Kiev voulait-il commettre des attentats en Crimée?
    Sabotage ukrainien en Crimée: les USA demandent de s'adresser à Kiev
    Situation en Crimée: Porochenko veut discuter avec Poutine
    Kiev ordonne une alerte de combat à la frontière criméenne
    Tags:
    saboteur, sabotage, attaque, attentat, Ukraine, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik