Ecoutez Radio Sputnik
    Alep, Syrie

    Les djihadistes repoussés près de la Route de la vie en Syrie

    © REUTERS/ Muzaffar Salman
    International
    URL courte
    30611

    L’armée syrienne a repoussé une attaque des djihadistes contre la seule voie d’approvisionnement d’Alep, la Route de la vie, située aux alentours de Hanaser, rapportent les médias locaux.

    D'après la chaîne syrienne Ad-Dunya, les terroristes ont attaqué les positions stratégiques de l'armée gouvernementale aux alentours du tronçon Asriya-Hanaser. Cependant, ils ont essuyé une défaite écrasante et ont été repoussés vers le désert.

    Pour le moment, précise une source au sein de l'armée syrienne, la voie d'apprivoisement d'Alep reste ouverte pour les véhicules civils.

    Vendredi dernier, les forces gouvernementales ont lancé une offensive près d'une école d'artillerie dans le quartier de Ramus, dans le sud-ouest d'Alep.

    Des combats acharnés se poursuivent à Alep
    © Sputnik. Michael Alaeddin
    Auparavant, le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major de l'armée russe Sergueï Roudskoï avait déclaré que les terroristes avaient perdu plus de 1.000 combattants, sept chars, huit véhicules blindés, 29 pièces d'artillerie et 85 voitures dotées d'armes montées.

    D'après M. Roudskoï, la situation aux abords sud-ouest de la ville syrienne d'Alep restait difficile. Des terroristes lourdement armés se sont amassés dans cette zone toute la semaine dernière.

    Le 27 février, une trêve a été décrétée en Syrie, qui ne concerne pas cependant Daech, le Front Fatah al-Cham (ancien Front al-Nosra) et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

    Lire aussi:

    L’armée syrienne et l’aviation russe empêchent des terroristes d'atteindre Alep
    L'Onu exige une trêve humanitaire à Alep
    Des enfants syriens jouent à Pokémon Go pour échapper à la réalité d’Alep
    Tags:
    attaque, terrorisme, djihadisme, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik