International
URL courte
23449
S'abonner

Le président américain Barack Obama dépose ses fonctions dans quelques semaines. Mais avant de démissionner, il a eu le temps de promulguer un projet controversé, selon lequel la base aérienne de Büchel (ouest de l’Allemagne) serait munie de nouvelles armes nucléaires.

Dissuasion nucléaire: l'appel de Nagasaki sera-t-il entendu?
© Wikipedia / Derivative work: Binksternet / Personel aboard Necessary Evil / Charles Levy
Selon Der Spiegel, les Etats-Unis envisagent de moderniser leurs bombes nucléaires stationnées en Allemagne. Peu avant la fin de son mandat, le président américain Barack Obama a ainsi donné le feu vert à la dernière phase de développement d'un nouveau prototype de bombe nucléaire, précise le journal.

Rappelons que l'Administration nationale de la sûreté nucléaire des Etats-Unis (NNSA) avait auparavant indiqué que les armes nucléaires de type B61-12 seraient fabriquées en série à partir de 2020. D'après Der Spiegel, elles seraient par la suite stationnées sur la base aérienne de Büchel dans l'Eifel (Rhénanie-Palatinat).

Selon les estimations de certains experts, entre 10 et 20 ogives nucléaires, datant de la Guerre froide, sont toujours stockées sur cette base, si bien que l'armée fédérale pourrait les utiliser en cas de nécessité, notamment pour équiper ses avions de chasse de type Tornado.

Il est à noter que le parlement allemand s'était engagé en 2010 à œuvrer pour un retrait des armes nucléaires du territoire du pays. Toujours est-il que le gouvernement insistait alors sur la nécessité de la coordination de ce projet de la part de ses alliées de l'Otan, tout en refusant d'adapter une résolution unilatérale.

Lire aussi:

Un Institut américain identifie une usine nucléaire nord-coréenne cachée
Un sous-marin nucléaire britannique entre en collision avec un navire marchand
Theresa May meurt d’envie d'utiliser l'arme nucléaire contre la Russie
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
armée, armes nucléaires, OTAN, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook