Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier ministre turc Binali Yildirim

    81.500 Turcs ont perdu leur travail suite au putsch avorté

    © REUTERS/ Umit Bektas
    International
    URL courte
    Situation en Turquie après le putsch raté (42)
    2538

    Suite à la tentative de coup d'Etat ratée, les suspensions et les licenciements sont devenus massifs en Turquie, surtout parmi les juges, les militaires et les fonctionnaires, constatent les médias.

    Le nombre des personnes suspendues et licenciées de leurs postes en Turquie après le coup d'Etat avorté se chiffre à 81.494, rapportent les agences internationales, se référant au premier ministre turc Binali Yildirim, qui a précisé qu'environ 5.000 personnes avaient été licenciées parmi les juges, les militaires et les fonctionnaires. 

    La presse rappelle qu'il s'agissait auparavant de 60.000 suspensions et de 3.500 licenciements. 

    Dans la nuit du 15 au 16 juillet, un groupe de militaires a entrepris une tentative de coup d'Etat qui a été étouffée par les autorités. Selon les dernières informations, suite à la confrontation, dont Istanbul et Ankara sont devenus les centres, 246 citoyens turcs ont été tués, sans compter les mutins, et plus de 2.000 autres ont été blessés.

    Dossier:
    Situation en Turquie après le putsch raté (42)

    Lire aussi:

    Turquie: licenciements massifs dans les médias d'opposition
    Putsch en Turquie: plus de 74.000 passeports annulés
    60.000 personnes limogées en Turquie après le putsch
    Tags:
    fonctionnaires, juges, militaires, blessés, morts, putsch, Binali Yildirim, Istanbul, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik