International
URL courte
Nucléaire iranien (2016) (17)
1123
S'abonner

Possédant de grandes réserves en pétrole et en gaz, l'Iran veut toutefois construire à terme plusieurs centrales nucléaires afin de diversifier ses sources d'énergie pour être moins dépendant des énergies fossiles dans sa consommation intérieure.

L'Iran entend construire encore deux centrales nucléaires en coopération avec la Russie, rapporte dimanche l'agence SHANA, se référant au porte-parole de la Commission de la Sécurité nationale et de la Politique extérieure du parlement iranien Seyyed Hossein Naqavi Hosseini.  

Selon le responsable, le parlement insiste sur la nécessité d'approvisionner l'Iran en énergie à hauteur de 20.000 mégawatts, ce qui demandera la construction d'une dizaine de centrales nucléaires.

L'Organisation iranienne de l'énergie atomique a préparé le plan de construction de centrales, mais, comme il est impossible de construire parallèlement dix ouvrages, il s'agit pour le moment d'ériger deux centrales. 

En novembre 2014, la Russie et l'Iran ont signé à Moscou un paquet de documents élargissant la coopération bilatérale dans le nucléaire civil et offrant des possibilités pour la construction en République islamique de huit réacteurs selon les technologies russes. En outre, à cette même époque, un contrat a été signé pour la construction de la deuxième partie de deux réacteurs de la centrale nucléaire de Bouchehr.

vue générale d'une usine d'eau lourde à Arak, 320 kms au sud de Téhéran
© AFP 2020 Atta Kenare

Située à Bouchehr, la première centrale iranienne a été construite par les spécialistes russes et connectée au réseau énergétique de l'Iran en septembre 2011. La centrale fonctionne sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).   

L'Iran, dont le sous-sol est riche en pétrole et en gaz, veut construire à terme plusieurs centrales nucléaires afin de diversifier ses sources d'énergie afin d'être moins dépendant des énergies fossiles. 

Dossier:
Nucléaire iranien (2016) (17)

Lire aussi:

La Russie et l’Iran conduiront ensemble des nouvelles centrales nucléaires
La construction du deuxième réacteur à Bouchehr, un projet encore plus porteur
Bouchehr: Russie et Iran signent un contrat de construction de 2 réacteurs
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
Hossein Naghavi Hosseini, bâtiment (travaux de construction), Organisation de l'énergie atomique d'Iran (OEAI), contrat, projet, centrale nucléaire, centrale nucléaire de Bouchehr, Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Moscou, Russie, Bouchehr, Téhéran, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook