International
URL courte
8128
S'abonner

Les djihadistes nigérians de Boko Haram ont publié une vidéo montrant des lycéennes enlevées il y a deux ans.

Dimanche, Boko Haral a diffusé une vidéo montrant les jeunes filles enlevées par ce groupe djihadistes il y a deux ans à Chibok, dans le nord-est du Nigéria, qui demandent aux autorités la libération de djihadistes emprisonnés.

Les auteurs de la vidéo affirment que certaines lycéennes ont été tuées lors de raids aériens des forces gouvernementales alors que d'autres ont été mariées selon la charia et devenues enceintes.

​Le 14 avril 2014, le kidnapping sans précédent par Boko Haram de 276 adolescentes dans le lycée public pour filles de Chibok avait provoqué une vague d'indignation au Nigeria et dans le monde entier. Une campagne Bring Back Our Girls (Rendez-nous nos fillettes) a été lancée peu après l'enlèvement et qui  a impliqué beaucoup de personnages illustres dont la première Dame des Etats-Unis Michelle Obama.

Cinquante-sept d'entre elles avaient réussi à s'échapper dans les heures suivant leur enlèvement par le groupe, dont le nom "Boko Haram" signifie "l'éducation occidentale est un péché" en langue haoussa et qui a pour objectif la création d'un Etat islamique indépendant.

L'insurrection sanglante de Boko Haram a fait plus de 20 000 morts au Nigeria depuis 2009. Le groupe jihadiste a également enlevé plusieurs milliers de femmes, d'enfants et de jeunes hommes, enrôlés de force. Parmi ces femmes et ces filles, certaines ont été transformées en esclaves sexuelles et domestiques, et parfois même forcées à combattre, ou à mener des attentats suicide.

Lire aussi:

Les enfants kamikazes, la nouvelle arme de Boko Haram
Boko Haram réclame 44 M EUR pour les lycéennes enlevées
Nigéria: l’armée libère plus de 800 otages de Boko Haram
Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
Tags:
vidéo, Boko Haram, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook