International
URL courte
1230
S'abonner

Les litiges territoriaux en mer de Chine méridionale font désormais l'objet de deux documents spéciaux.

Les responsables des ministères des Affaires étrangères des pays membres de l'ASEAN et de la Chine ont élaboré deux documents visant à prévenir les tensions liées aux conflits territoriaux en mer de Chine méridionale, rapporte le journal chinois Global Times.

La 13e rencontre consacrée à la réalisation de la Déclaration sur la Conduite des parties en mer de Chine méridionale s'est tenue le 16 août en Chine. Elle était présidée par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Liu Zhenmin.

Deux documents ont été négociés à l'issue de la rencontre. L'un prévoit la création d'un format de coopération concernant les situations de crise dans la région. L'autre est une déclaration commune à l'égard de l'annexe de la Déclaration sur la conduite concernant les situations litigieuses en mer de Chine méridionale.

De plus, les participants à la rencontre ont convenu d’accélérer les consultations concernant la mise en place d’un Code de conduite en mer de Chine méridionale. Selon Liu Zhenmin, le projet-cadre de ce code sera prêt à la mi-2017, "s'il n'y a pas de problèmes". 

Le litige territorial opposant la Chine et d'autres Etats d'Asie se poursuit depuis plusieurs années. Des revendications sur certains territoires situés en mer de Chine méridionale, entre autres, les îles Paracels et les îles Spratleys riches en hydrocarbures, ont été émises par la Chine, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, le Brunei et la Malaisie.

Pékin refuse de reconnaître la légitimité de la décision de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye qui affirme que la Chine ne possède aucun droit historique sur la majorité des eaux stratégiques de la mer de Chine méridionale dans les limites de la ligne en neuf traits.

Lire aussi:

Pékin appelle ses citoyens à se préparer à une guerre en mer
Mer de Chine: des Chinois cassent leurs iPhone et manifestent devant KFC
Mer de Chine méridionale: les USA continueront leurs opérations
Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Tags:
accord, îles contestées, litiges territoriaux, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Liu Zhenmin, Mer de Chine méridionale, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook