International
URL courte
42903
S'abonner

La Serbie n'introduira pas de sanctions à l'encontre de la Russie, même si une telle démarche est exigée par la politique étrangère de l'UE.

Le président serbe Tomislav Nikolic a rencontré le vice-président américain Joseph Biden le 16 août à Belgrade. Lors de cette rencontre, les hommes politiques se sont entretenus au sujet des sanctions antirusses.

"Nous ne pouvons pas imposer des sanctions contre la Russie même si cela sous-entend la mise en conformité de la politique étrangère (serbe, ndlr) avec l'UE. Nous sommes liés à la Russie et aux USA", a riposté Tomislav Nikolic cité par son service de presse.

Le président serbe a également ajouté que malgré le fait que "le chemin vers l'UE soit la meilleure option pour les citoyens serbes", il n'était pas toutefois prêt à signer un document revêtant un caractère international avec la république autoproclamée du Kosovo.

En ce qui concerne Joseph Biden, il a souligné que "les Etats-Unis ne s'attendaient pas à ce que la Serbie fasse un choix entre eux et la Russie". Washington a réitéré son soutien au pays sur le chemin de l'intégration européenne.

Lire aussi:

Les USA auraient trouvé un prétexte pour de nouvelles sanctions antirusses
Brexit et sanctions antirusses au cœur d'un entretien Zeman-Hollande à Rio
La Lettonie doit-elle se préparer à la levée des sanctions antirusses?
Tags:
sanctions antirusses, Joe Biden, Tomislav Nikolic, Belgrade, Serbie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook